L'île du crâne

par

Résumé

Le jeune David Eliot a été renvoyé de son école. Élève à Beton, une très chic et très dure école privée anglaise, il a été mis à la porte « pour cause de socialisme ». Sa mère est catastrophée, son père est indigné. Très attaché à la tradition familiale de l'éducation à Beton et aux châtiments corporels originaux, Mr. Eliot n'a pas de mots pour qualifier l'attitude de son rejeton. Avoir un fils, après avoir élevé six filles, et en arriver là ! À douze ans, David fait le malheur de ses parents. Que faire de lui maintenant ? Mais les parents reçoivent une lettre envoyée d'une école du Norfolk, appelée Groosham Grange. Située sur une île au large de la côte, elle semble avoir été conçue pour y accueillir David : une discipline de fer, pas de liaison régulière avec la terre, un seul jour de vacances par an. Un coup de téléphone à Mr. Kilgraw, le directeur adjoint, et l'affaire est réglée : David prendra le premier train pour le Norfolk, et ce dès aujourd'hui.

David est dans le train ; sa place a été directement réservée par l'école, et le triste paysage de la banlieue de Londres défile devant ses yeux, bientôt suivi par le morne paysage de la campagne anglaise écrasée de grisaille. David n'est pas seul dans son compartiment : deux autres adolescents y sont installés. Jill est une jeune fille un peu rebelle qui n'a pas l'intention de faire de vieux os à Groosham Grange : elle s'échappera dès que possible. Jeffrey est un gros garçon maladroit et bègue qui ne désire que deux choses : qu'on le laisse tranquille et qu'on cesse de se moquer de lui. Les trois jeunes gens du même...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de L'île du crâne