Le Colonel Chabert

par

Présentation des personnages

 

Le Colonel Chabert : Il apparaît pour la première fois sous les paroles moqueuses des clercs le considérant comme un vieux «carrick», il nous apparaît comme un vieillard mystérieux et étrange, mais aussi sous des traits fatigués et usés. La description du personnage en atteste: «rides blanches», «sinuosités froides, «sentiment décoloré», «physionomie cadavéreuse».

On commence à mieux le connaître lorsque celui-ci raconte son histoire à son avoué, M. Derville. Il est marqué par une fatigue et une souffrance autant morale (non reconnaissance de qui il est, moqueries, errance, maladies) que physique (son implication dans la bataille d'Eylau, sa blessure à la tête).

C'est un homme qui, paraissant fragile, continue à se battre pour revendiquer son identité. Il est déterminé. Il est marié à Rose Chaporel qui est devenu Comtesse Ferraud.

Malgré son tempérament de battant, mettant en valeur ses actions héroïques passées, il est abattu par tant d'années de solitude et de désillusions. Il s’en remet entièrement à M. Derville qu'il tente de convaincre.

Par la suite il cédera temporairement à Rose, lorsqu'il la reverra. Mais en apprenant le mauvais coup que lui réserve Rose, il se montrera haineux et disparaîtra, résigné par tant d'années de combat sans résultat, sans reconnaissance. Par dignité, il renoncera à la transaction. Le procès n'aura ainsi pas lieu. Plus tard, il finira jugé pour une histoire et passera quelques mois en prison puis finira en asile.

 

 

M. Derville : Un jeune avoué. Il se retrouve mêlé à l'incroyable histoire...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Présentation des personnages >

Dissertation à propos de Le Colonel Chabert