Le mythe de Sisyphe

par

Présentation

Le Mythe de Sisyphe est un essai philosophique d’Albert Camus publié en 1942 que viendra compléter L'Homme révolté en 1951. L’écrivain s’y penche sur le problème de l'absurdité de l'existence, des raisons de cette absurdité, et des différentes positions à adopter dès lors qu'on en a conscience.

Le titre fait référence au personnage mythologique de Sisyphe, l’« homme sage » en grec, l’homme intelligent et courageux qui fonda Corinthe et fut puni pour avoir osé défier les dieux. La punition de Sisyphe était simple, absurde, cyclique, éternelle : il devait pousser un rocher vers le haut d'une montagne, lequel finissait toujours par dévaler à nouveau la pente, menant Sisyphe à recommencer sa tâche indéfiniment. Son destin, pas si tragique selon Camus, devient sous sa plume une allégorie de la condition humaine qu’il intègre à sa réflexion sur l’absurde pour l’illustrer.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Présentation >

Dissertation à propos de Le mythe de Sisyphe