Noces

par

Style d’Albert Camus

Malgré une œuvre littéraire qui semble être dans l’ensemble optimiste, on peut noter quelques idées sombres notamment dans la deuxième nouvelle. C’est dans cette optique qu’Albert Camus reste toujours dans son style à savoir l’absurde, mais combiné avec du lyrisme. En effet, la menace de la mort plane toujours sur le bonheur ressenti par l’auteur qu’on pourrait qualifier de pur.

De ce fait, l’homme pourrait alors être dans la résignation et ne pas trouver de la joie à vivre sa vie, puisque comme l’écrit l’auteur « Tout ce qui exalte la vie accroît en même temps son absurdité ». On dénote ainsi, une idéologie de la révolte comme solution pour contrer l’absurdité de cette existence que suit l’être humain.

Ainsi le style de Camus est plutôt marqué par l’absurdité du monde et de l’existence humaine, ainsi que par une révolte qui s’illustre à travers l’action ; mais il reste cependant dans le genre lyrique, jalonné de :

- descriptions de la nature et de sa beauté comme il écrit : « Au printemps, Tipasa est habitée […] dans le soleil, et l’odeur des absinthes, la mer cuirassée d’argent, le ciel bleu écru, les ruines couvertes de fleurs et la lumière à gros bouillons dans les amas de pierres… »;

-de sensations perçues par le corps, comme cité ici dans l’œuvre : « Ce bain violent de soleil et de vent épuisait toutes mes forces de vie […] Et jamais je n’ai senti, si avant, à la fois mon détachement de moi-même et ma présence au monde… »

-dans des notes d’émerveillement suggérées: « Hors du soleil, des...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Style d’Albert Camus >

Dissertation à propos de Noces