Othello

par

Résumé

L’action débute à Venise. Les intérêts de la ville sont sous la menace d’une attaque de la part des Ottomans qui convoitent l’île de Chypre. Heureusement, Venise a une flotte, une armée, et de valeureux généraux comme Othello, lequel présente la particularité d’avoir la peau sombre, c’est pourquoi il est appelé le Maure de Venise.

Rodrigo, jeune gentilhomme vénitien, se trouve au désespoir car la belle Desdemona, l’élue de son cœur, vient d’épouser en secret le général maure. Son ami Iago, officier militaire sous le commandement du Maure, lui conseille d’informer le père de Desdemona de cette union, et ils le réveillent en pleine nuit, hurlant des insinuations sous sa fenêtre. Brabantio ne veut d’abord pas y croire, mais il doit se résoudre à admettre les accusations de Rodrigo.

Iago, qui dissimule sa haine pour le général mercenaire sous lequel il sert pour mieux pouvoir le perdre, a rejoint Othello, qui confirme ses épousailles. Iago avertit Othello que Brabantio le cherche pour retrouver sa fille, mais Othello n’en a cure. Il est mandé d’urgence au sénat de Venise par Cassio, jeune Florentin dont il vient de faire son lieutenant – attisant ainsi la haine de Iago, qui espérait cette promotion. Brabantio arrive, entouré de ses gens en armes ; il doit se résoudre à plaider sa cause devant le sénat plutôt que de prendre sa revanche par lui-même.

Le sénat se trouve chamboulé, recevant des nouvelles contradictoires sur les mouvements de l’armée turque. Malgré une feinte vers Rhodes, il semble certain que la flotte turque vise à s’emparer de Chypre. Le conseil de guerre est interrompu par l’arrivée d’Othello et de Brabantio ; ce dernier insiste pour se faire entendre malgré le sérieux des affaires en cours. Le sénat est bien embarrassé lorsqu’il accuse Othello d’avoir enchanté Desdemona, car ils ont besoin du général contre les Turcs. Le vieil homme affirme que seul un charme magique aurait pu rendre une jeune fille noble amoureuse d’un Noir, mais Othello, certain de l’amour de sa nouvelle épouse, demande à ce qu’on la fasse venir. En attendant, il raconte leurs amours : comment, invité de nombreuses fois chez Brabantio, il leur a conté l’histoire mouvementée de sa vie, comment Desdemona prit pitié de ses mésaventures, comment cette pitié se transforma en amour d’un bord et de l’autre. Desdemona arrive et confirme qu’elle a épousé Othello de plein gré. Brabantio, blessé, doit accepter que le sénat accorde à nouveau son attention aux affaires guerrières. Othello reçoit la charge d’aller défendre Chypre ; Desdemona souhaite absolument suivre son mari, l’ayant épousé pour vivre avec lui. Les quittant, Brabantio met en garde le Maure : une femme qui a trompé son père peut aussi tromper son mari. Othello soutient sa foi en l’amour de sa femme.

Rodrigo, qui a assisté à tout cela, pleurniche et fait vœu de se suicider, mais Iago le revigore, avançant que les amours d’Othello et de Desdemona ne pourront durer. Il conseille au jeune homme de vendre ses terres pour se remplir les poches d’argent comptant. Rodrigo écoute le conseil, ne réalisant pas que Iago se moque bien de lui et le dupe simplement pour avoir accès à son argent. Iago se concentre sur sa haine pour Othello et Cassio, essayant de trouver un moyen de les brouiller. Un plan commence à se dessiner dans son esprit.

Une intense tempête s’abat sur Chypre alors que les flottes vénitienne et turque approchent, et il s’avère que les Turcs ont fait naufrage. Mais la tempête met aussi en danger les vaisseaux vénitiens. Le navire de Cassio arrive le premier ; ensuite celui où sont embarqués Desdemona, Iago et son épouse Emilia, femme de chambre de Desdemona. En attendant l’arrivée d’Othello, ils essaient de se distraire. Au cours de leur conversation, Iago trouve que Cassio traite un peu trop familièrement la femme d’Othello, et voit là une possibilité pour son plan. Othello arrive, proclamant la fin de la guerre, et retrouve joyeusement Desdemona. Laissés seuls, Iago et Rodrigo, qui s’est déguisé en simple soldat, discutent, Iago affirmant que Desdemona éprouve des sentiments amoureux pour Cassio. Rodrigo ne veut y croire, mais Iago le convainc ; le jeune homme accepte de déclencher une querelle avec Cassio pour détruire la réputation du nouveau lieutenant. Iago est obsédé par l’idée qu’Othello – et peut-être Cassio – a couché avec Emilia, et a l’intention de prendre sa revanche sur eux.

Othello proclame une nuit de réjouissances pour célébrer la victoire sur les Turcs, laissant Cassio chef de la garde alors que lui célèbre sa nuit de noces. Iago, qui sait que Cassio s’enivre vite, invite des Cypriotes à venir boire avec eux, sachant que Cassio ne pourra refuser de trinquer en leur compagnie, plan qui réussit à merveille. Montano, le gouverneur de Chypre remplacé par Othello, est choqué de la conduite d’ivrogne de Cassio, surtout lorsque Iago prétend que le jeune homme est souvent dans cet état. Rodrigo provoque sa querelle et Cassio perd la tête, tire son épée devant Montano quand ce dernier essaie de protéger Rodrigo et l’accuse d’être ivre. La querelle devient générale et menace d’ameuter toute l’île. Othello intervient, furieux. Cassio ne peut se défendre, et Iago, feignant de ne pas vouloir l’accuser, lui fait endosser toute la responsabilité des événements. Othello dégrade Cassio aussi sec. Voyant sa réputation perdue, Cassio se retrouve dérouté, mais Iago lui conseille d’aller plaider sa cause à Desdemona, qui pourra lui obtenir le pardon du Maure. Rodrigo, battu par Cassio, ayant perdu presque tout son argent, vient se plaindre, mais Iago lui recommande la patience.

Suivant le conseil de Iago, Cassio vient demander l’aide de Desdemona. Iago lui promet d’occuper Othello pour qu’il ait le champ libre. Desdemona assure l’ex-lieutenant de son aide, et lorsqu’elle rencontre Othello fait de son mieux pour agir selon sa parole, harcelant presque son mari. Iago se met tout de suite à jouer là-dessus. Feignant une certaine inquiétude contenue, Iago plante presque imperceptiblement des doutes dans l’esprit d’Othello sur la nature des relations entre sa femme et Cassio, d’autant que l’honnêteté de Iago est bien connue.

Desdemona laisse tomber un mouchoir décoré de fraises, premier cadeau qu’elle a reçu du Maure ; Emilia le ramasse et le donne à Iago, qui lui a demandé de le voler sans vouloir expliquer pourquoi. Son intention est de laisser le mouchoir dans l’appartement de Cassio pour que ce dernier s’en serve, comptant attiser par là les doutes d’Othello sur l’infidélité de Desdemona. Othello de son côté est déjà tourmenté, incapable de croire que Desdemona soit infidèle mais tout aussi incapable de croire que Iago soit malhonnête ; il lui réclame donc des preuves. Iago lui dit avoir vu Cassio avec le mouchoir décoré de fraises à la main, et rapporte de prétendues paroles que Cassio aurait prononcées dans son sommeil, suggérant une liaison entre le jeune homme et Desdemona. Malgré les protestations de Iago, qui fait mine de dire qu’après tout ce n’était qu’un rêve, Othello est convaincu, jure vengeance, et nomme Iago son lieutenant à la place de Cassio.

Desdemona, convaincue qu’Othello est incapable d’être jaloux, essaie encore une fois de faire pression sur lui pour qu’il reprenne Cassio à son service, mais Othello veut seulement qu’elle lui montre le fameux mouchoir à fraises, prétendant qu’il s’agit d’un mouchoir charmé et que s’il se perd, tout est perdu. Desdemona, terrifiée, jure qu’elle ne l’a pas perdu, mais ne peut le produire devant lui ; Othello sort en colère. Iago joue l’inquiétude tandis que Desdemona se convainc que de mauvaises nouvelles de la part de Venise sont responsables de la mauvaise mine de son mari.

Bianca, courtisane entichée à l’extrême de Cassio, vient le retrouver ; il lui donne le mystérieux mouchoir à fraises qu’il a découvert dans son logement. Pendant ce temps, Iago joue le pacificateur et tente de convaincre Othello que Desdemona n’a pas commis de grande faute, ce qui ne fait qu’aggraver la jalousie et la colère du général, qui perd complètement ses moyens et tombe frappé d’une crise d’épilepsie. Une fois qu’Othello reprend conscience, Iago le convainc de se cacher et de l’espionner alors qu’il converse avec Cassio. Menant le Florentin à l’écart, Iago lui parle de Bianca, dont ils se moquent bien tous les deux, alors qu’Othello est convaincu qu’ils parlent de Desdemona, croyance que confirme Iago une fois Cassio parti. Fermement résolu au meurtre, Othello propose de s’occuper de Desdemona alors que Iago s’occupera de tuer Cassio.

À ce moment arrive une délégation de Venise, menée par le cousin de Desdemona, Lodovico, qui annonce que Cassio a été nommé gouverneur de Chypre et qu’Othello est rappelé à Venise. Ne décolérant pas, et devant les Vénitiens outragés, il gifle publiquement Desdemona. Lodovico craint pour sa santé mentale, et Iago saisit l’occasion d’aggraver ce doute dans l’esprit du Vénitien.

Othello interroge durement Emilia, cherchant encore des preuves de l’infidélité de Desdemona, mais Emilia l’assure qu’il n’y a rien à chercher de ce côté-là. Othello n’en croit rien, et se met à accuser Desdemona en face, sans qu’elle comprenne ce qui lui est reproché. Il finit par la traiter de « pute », ce qui horrifie la jeune femme au plus haut point. Inconsolable, elle demande à Emilia de lui amener Iago pour essayer de comprendre ce qui se passe. Iago tente de la rassurer : les affaires d’État mettent le Maure hors de lui, voilà tout, mais Emilia entrevoit que quelqu’un a dû lui retourner l’esprit. Iago rassure Emilia à son tour : tout ira bien.

Rodrigo vient accuser Iago de le maltraiter, et dit son intention de parler directement à Desdemona pour connaître sa réponse, et, si elle est négative, de reprendre les joyaux qu’il lui a envoyés. Iago a bien entendu gardé ces joyaux pour lui-même. Esprit véloce, Iago lui annonce qu’Othello et Desdemona partiront pour la Mauritanie maintenant que Cassio est député gouverneur, et le convainc que la seule façon d’empêcher ces événements est d’assassiner Cassio pour qu’Othello soit contraint de demeurer à Chypre. Rodrigo se laisse convaincre.

Desdemona se prépare à aller au lit, comme le lui a commandé Othello. Elle a fait mettre sur son lit les draps de sa nuit de noces. Elle ne peut oublier une vieille et triste chanson qu’elle a apprise au cours de son enfance. Elle demande à Emilia s’il y a vraiment des femmes qui trompent leurs maris, et Emilia confirme que c’est le cas, défendant même le droit des femmes de le faire, affirmant que l’infidélité des femmes est due à celle des hommes.

Iago positionne Rodrigo là où il pourra tuer Cassio quand ce dernier reviendra de chez Bianca ; que l’un tue l’autre ou l’inverse, tout sert son plan. Rodrigo frappe Cassio sans le tuer, et Othello, entendant les cris, est convaincu que le meurtre est accompli. Iago et Lodovico retrouvent Cassio ; puis Iago découvre Rodrigo, lui-même blessé, et l’achève. Il réussit à faire tomber tous les soupçons sur Bianca.

Othello, quant à lui, arrive dans la chambre de Desdemona, et malgré ses regrets et les plaidoyers de sa femme, il l’étouffe. Emilia arrive pour lui annoncer la nouvelle de l’attentat sur Cassio, et apercevant Desdemona sans connaissance ameute toute la citadelle. Othello affirme que Desdemona lui a été infidèle et que Iago le savait ; Emilia ne veut pas croire que son mari ait quoi que ce soit à voir avec les actions du Maure. Piégé, Iago ne peut que confirmer sa responsabilité, assurant qu’il a agi de bonne foi. Mais Emilia, refusant de se taire malgré les ordres de sa mère, dévoile que c’est elle qui a volé le mouchoir qui a servi de preuve contre Desdemona. Réalisant sa folie, Othello essaie d’attaquer Iago, et dans la confusion Iago blesse Emilia à mort. Iago, destiné à la torture, refuse de dire un seul mot de ses motivations, alors qu’Othello, pour réparer sa faute, se tue. Le drame est consommé.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Résumé >