Sincèrement vôtre, Chourik

par

Lilia Laskine

Jeune amie de Chourik à l’époque où il se trouvait encoresur les bancs de l’université, elle est vivante, fantasque, souriante, etlaisse une trace indélébile dans le cœur du jeune garçon. Fou amoureux de cettejeune « guenon », il nel’oubliera jamais, malgré les années et la distance. En effet, ils perdent lestraces l’un de l’autre quand Lilia doit quitter la Russie avec ses parents. Ilscultivent pendant un temps un amour épistolaire, qui se tarit bientôt avant quechacun reprenne son chemin, sans plus penser vraiment l’un à l’autre.Cependant, Chourik retrouve de temps à autre des traits de la personnalité deLilia chez d’autres femmes et sa présence n’est alors jamais totalementeffacée. Quand il apprend son retour à Moscou pour une journée, après douze ansde séparation, il va sans hésiter la retrouver et tous ses sentiments seréveillent de nouveau. Mais ironie du sort, la seule femme qui compteréellement à ses yeux est celle qui ne voudra jamais de lui. Et le livre seconclut ainsi, résonnant comme un ultime échec pour Chourik : « Mon Dieu, dire que j’ai été amoureuse delui ! Que j’ai même failli rester à cause lui… Heureusement que je suispartie ! Quand je pense que j’aurai pu l’épouser. Pauvre Chourik. »

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Lilia Laskine >