Terre des hommes

par

La morale humaniste du récit

Terre des Hommesest également une louange au potentiel humain. Les hommes sont des créaturescapables de s’élever : au-dessus de leur naissance, de leur milieu, deleur métier, de leur appartenance raciale ou religieuse.

« Quand nous prendrons consciencede notre rôle, même le plus effacé, alors seulement nous serons heureux. Alorsseulement nous pourrons vivre en paix et mourir en paix, car ce qui donne unsens à la vie donne un sens à la mort. »

L’auteurargumente en faveur de l’accomplissement du potentiel humain. Il ne prétend pasque tous les hommes puissent devenir célèbres, mais tous ont le potentiel dedevenir de grands hommes. Il ne s’agit pas ici de la grandeur du métier, maisde la dévotion de l’homme qui s’y consacre – qu’il s’agisse d’un conducteur detroupeaux, d’un aviateur, ou d’un jardinier.

Toutefois,au-delà du métier, Saint-Exupéry attache une importance fondamentale à la joiedu pionnier, la joie religieuse ou la joie du savant. Il faut que le métiergrandisse l’homme, pas simplement qu’il l’anime. Et c’est dans cette optiquequ’il condamne les métiers et les systèmes qui contribuent à étouffer lepotentiel humain.

« Tous, plus ou moins confusément,éprouvent le besoin de naître. Mais il est des solutions qui trompent. Certeson peut animer les hommes, en les habillant d’uniformes. Alors ils  chanteront leurs cantiques de guerre etrompront leur pain entre camarades. Ils auront retrouvé ce qu’ils cherchent, legoût de l’universel. Mais du pain qui leur est offert, ils vont mourir. »

Maisencore, la morale humaniste de Saint-Exupéry touche aux rapports entre humains.Ainsi, on découvre le narrateur alors qu’il se lie d’amitié, admire et respecteles autres hommes qu’il rencontre. Le lecteur partage son amour pour sonprochain, qu’il soit un Maure du désert ou un esclave captif. Avec tous,Saint-Exupéry semble se montrer le même homme respectueux et tolérant. Ilinvite par là le lecteur à respecter avant toute chose l’individu, à se montrerresponsable de ses actes, faire preuve de compassion envers le faible, et nepas rester insensible face à la misère humaine. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur La morale humaniste du récit >