Les Méfaits De La Science dissertations et fiches de lecture

1 - 10 de 500

Dissertation sur « le paradoxe de la science est qu’il n’y a qu’une réponse à ses méfaits et à ses périls : encore plus de science. »

« Le paradoxe de la science est qu’il n’y a qu’une réponse à ses méfaits et à ses périls : encore plus de science. » La science a toujours été la recherche d’un savoir nouveau, aboutissant parfois à la découverte d’une technique pouvant mettre en péril l’existence même de l’homme. Certains estiment que la seule solution pour ne pas sombrer à cause de l’un de ces méfaits est de renoncer à toute science nouvelle. Cependant, Romain Gary, diplomate et écrivain du 20ème siècle affirme que : « Le...

875  Mots | 4  Pages

Lire le document complet

La science

DOCUMENT 1: Toujours porteuse d'espoir pour certains, la science est devenue simultanément source de crainte pour beaucoup. Une attitude de rejet est apparue, et peu à peu se répand - présenté parfois comme la seule voie permettant d'éviter la catastrophe définitive, ce rejet est facilement justifié par les excès auxquels conduit l'efficacité scientifique. A ceux dont l'imagination est trop courte pour évoquer les apocalypses nucléaires, il suffit de regarder la détérioration du paysage qui...

557  Mots | 3  Pages

Lire le document complet

L'imagination est plus importante que la science.

Dissertation L'imagination est plus importante que la science. Albert EINSTEIN L'imagination est-elle plus importante que la science ? En tout cas, c'est ce qu'affirme Albert Einstein, le célèbre physicien connu pour ses travaux sur la relativité, la nature corpusculaire de la lumière, et son influence au-delà du monde de la physique. C'est une phrase qui paraît étonnante sortant de la bouche d'un des plus grands scientifiques de l'humanité. Mais on se rend vite compte que ce n'est pas...

754  Mots | 4  Pages

Lire le document complet

La science

Depuis l’apparition de la science jusqu’à nos jours, des passions se font déchaînées sur ce qu’elle a apporté, apporte et apportera à l’homme. D’un côté, il y a les fervents défenseurs de la science qui trouvent en elle celle qui va sauver l’humanité, dont Ernest RENAN qui affirme qu’ « un monde sans science, c’est l’esclavage, c’est l’homme assimilé à la bête de somme ; le monde amélioré par la science sera le règne des hommes libres » et d’un autre côté, il a ses détracteurs qui ne présagent...

2501  Mots | 11  Pages

Lire le document complet

L'homme et la science

et l’handicap ne sont plus des obstacles et des contraintes face à notre volonté ou à notre devoir. Essai : « La science qui nous empêche de souffrir nous invente d’autres souffrances. », affirme J. d’Ormesson. Expliquez ce double effet de la science. La problématique : En quoi consiste (quel est) le double effet de la science ? Partie A : La thèse : la science engendre des effets positifs/ des bienfaits/ des avantages... Les arguments : -amélioration du mode de vie : le confort...

695  Mots | 3  Pages

Lire le document complet

Dissertation : l'homme et la science

THEME : L'HOMME & LA SCIENCE Essai : Certains disent qu'"il faut se méfier du progrès scientifique et technique et y renoncer". Qu'en pensez-vous? REDACTION : Autrefois, la grande masse du peuple était tenue dans l'ignorance. De nos jours, l'instruction est largement répandue. Autrefois, le taux de mortalité était très élevé. Aujourd'hui, grâce au progrès scientifique, l'espérance de vie a considérablement augmenté. Cependant, certaines personnes n'hésitent pas à manifester leur scepticisme...

1058  Mots | 5  Pages

Lire le document complet

Les sciences criminelles

LES SCIENCES CRIMINELLES Elles se veulent être une approche globale et intégrée du phénomène criminel : elles englobent donc plusieurs disciplines dont certaines ne sont pas des sciences : bio-physiologie, bio-psychologie, criminologie, sociologie, victimologie, mais aussi certaines matières au contenu plus étroit et délimité comme la criminalistique. A) La criminalité On peut la définir comme le nombre de crimes commis sur un espace géographique délimité et sur une période dénommée. ...

1160  Mots | 5  Pages

Lire le document complet

Peut-on détester la science

PEUT-ON DETESTER LA SCIENCE ? Détester, c’est vouer une aversion active à un objet en raison des défauts qu’on lui trouve. C’est plus qu’une répugnance, une simple a-version ou un désamour, le fait de négliger ou de se détourner. La détestation, comme haine, peut être de répulsion mais aussi de destruction. Et cet affect répond à un événement analogue. La science, comme entreprise de vérité et souci (peut-être naïf) du bonheur ne peut que susciter amour et enthousiasme ; en tant qu’activité sociale...

3981  Mots | 16  Pages

Lire le document complet

La science a-t-elle des limites ?

scientifique consiste à vaincre les obstacles qui empêchent de connaître davantage. Toute science se fait en se heurtant à ses propres limites. La question « la connaissance scientifique a-t-elle des limites ? » paraît donc recevoir une première réponse simple : la science se définit dans sa démarche par le franchissement de ses propres limites qui font obstacle au savoir. Cependant en franchissant certaines limites la science ne risque-t-elle pas de briser l’intégrité de l’humanité qui sous-tend ses protagonistes...

3378  Mots | 14  Pages

Lire le document complet

Science politique, pouvoir et domination

tout potentiel criminel de s’abstenir de commettre un acte répréhensible, proscrit par le droit positif. L’exercice du pouvoir politique s’exprimait directement sur le corps, on s’expiait de ses crimes par la souffrance physique, par la honte de ses méfaits . Le jugement pénal et la condamnation émanait d’une autorité étatique - sinon non-sécularisé – et la férocité des supplices et la souffrance physique, exprimait dans son plus simple appareil face à un public conférait aux plus hautes autorités un...

2454  Mots | 10  Pages

Lire le document complet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !