Peut On Se Passer De Travailler dissertations et fiches de lecture

1 - 10 de 500

Peut-on souhaiter ne pas travailler ?

En 2010, en France, il y a environ 25.7 millions de personnes qui occupent un travail. On peut donc se demander si on peut souhaiter ne pas travailler ? Peut-on revient à se demander si il est possible, comment et à quelles conditions ? Le verbe souhaiter signifie désirer, vouloir, rêver quelque chose. Le mot travail est grec, et était considéré avant, comme un instrument de torture. Le travail est l’activité par laquelle l’homme permet d’assurer son existence, soit en cherchant dans la nature ce...

619  Mots | 3  Pages

Lire le document complet

Peut on opposer le travail au loisir ?

ravailLe travail – La technique – l’art – la société – la conscience – le désir – autrui La société – l’Etat – le bonheur – la liberté Peut on opposer le travail au loisir ? Introduction : Du travail en cours dans la salle d’accouchement pour le bébé qui se prépare à naitre, au travail de l’ouvrier à l’usine, en passant par le travail de l’infirmière ou le travail de l’élève et le travail de la mère de famille … Les expressions du travail sont multiples. De façon générale, le travail désigne...

2520  Mots | 11  Pages

Lire le document complet

Peut-on vivre sans travailler ?

Le travail est une activité qui n’est jamais faite pour son propre but, n’étant pas désiré pour lui-même il est toujours fait sous la contrainte et est donc source de souffrance. Le mot travailler du latin tripaliare vient de tripalarium qui est un objet de torture. Le travail est donc une activité pénible que nous ne faisons pas par choix mais uniquement afin de satisfaire d’autres plaisirs. Le terme vivre est le fait d’être en vie, d’exister. On se demande donc s’il est possible d’exister en l’absence...

1046  Mots | 5  Pages

Lire le document complet

L'homme peut il se retrouver dans son travail?

LESPINAS JULIEN Dissertation de philo L’homme peut il se reconnaître dans son travail? Marx et Hegel définissent tous deux le travail comme le moyen de transformer la nature grâce à des outils. Le travail humain suppose une conscience, ce qui sépare l’humanité de l’animalité. L’homme dans cette humanité grandissante se doit de travailler pour vivre. On peut néanmoins se demander si ce dernier se reconnaît dans son travail. La notion de reconnaissance se définit comme étant l’état dans lequel l’homme...

952  Mots | 2  Pages

Lire le document complet

Peut-on concilier travail et liberté?

Peut-on concilier travail et liberté? Le travail est indispensable à la vie de l'homme, elle lui permet de produire les biens matériels subvenant à ses besoins naturels. Le travail devient donc une nécessité pour l'homme. Elle est une activité sociale qui permet à l'homme de mieux s'intégrer à la société. Travailler fait partie de la nature de l'homme. Le travail permet à l'homme de dégager du temps libre pour ses loisirs. On peut dire que le travail est le contraire du temps de loisir. Le travail...

792  Mots | 4  Pages

Lire le document complet

Peut-on abolir le travail ?

Peut-on abolir le travail ? Le travail apparaît comme une contrainte imposée : « Le propre du travail, c'est d'être forcé » disait Alain. Pour Marx, « Le domaine de la liberté commence là où cesse le travail », le travail s'opposerait donc à la liberté, d'où une incompatibilité entre travail et liberté. Le travail est considéré comme nécessaire car contraint et donc il est distant de tout plaisir, il peut même être dégradant, avilissant, asservissant. En outre, la place qu'il occupe est centrale...

2531  Mots | 11  Pages

Lire le document complet

Peut-on aimer le travail ?

Peut-on aimer le travail ? L'étymologie du terme travail désigne au premier abord une activité douloureuse. En effet, le mot « tripalus », en latin populaire, désignait un objet de torture, l'adjectif « tripaliare » qui en découle signifiait lui, torturer. Dans la notion de travail se révèle donc l'idée d'une tâche astreignante et éreintante. « Tu gagneras ton pain à la sueur de ton front » dit la Génèse. Toutefois, il s'avererait reducteur d'attribuer à la notion de travail un mauvais rôle....

1583  Mots | 7  Pages

Lire le document complet

Peut on s'epanouir dans le travail?

Peut – on s’accomplir dans son travail ? Dans la genèse (« le début » dans la bible), l’homme est condamné à travailler à la sueur de son front pour réussir. Le travail apparait donc comme une malédiction divine. Dans le sens commun, le travail est l’ensemble des activités humaines coordonnées en vue de produire ce qui est utile. Le travail est souvent une chose fastidieuse mais qui nous rend heureux quand nous l’avons terminé. Le travail est donc une activité qui peut être vu de deux manières :...

956  Mots | 4  Pages

Lire le document complet

Le travail peut-il transformer l'homme ?

Peut-on penser que le travail n'est simplement que le propre d'un être soumis à la nécessité de travailler afin de survivre ou bien que le travail contribuerait à l'accomplissement de chacun, à une libération vis à vis des contraintes extérieures et ainsi transformer l'homme ? Au sens courant, le travail désigne une activité ayant pour but de produire quelque chose d'utile, de transformer ce que la nature nous donne déjà pour satisfaire les besoins de l'homme. Le travail est le résultat d'un effort...

1770  Mots | 8  Pages

Lire le document complet

Le travail peut-il rendre heureux?

l'avènement du travail comme valeur centrale Les sociétés occidentales sont fondées sur le travail. Travail est un fondement du lien social, il détermine la place de chacun, il continue d’être le principal moyen de subsistance. Dans les sociétés modernes : le travail détermine une activité productive, le travail rémunéré, (ie. l’emploi : un ensemble de tâches définies dans le cadre d’une certaine organisation du travail.) Travailler est une norme. Le travail comme valeur...

13249  Mots | 53  Pages

Lire le document complet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !