Accumulation du capital

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (306 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Accumulation du Capital, progrès technique et croissance
L’investissement : Est l’acte qui consiste à ajouter du K aux stocks de K existant et il désigne aussi le résultat de cet acte.~Böhm Bawerk : « l’histoire du paysan et de la source »pour cet économiste Autrichien l’I -> B indirecte et/ou Intermediaire qui à travers des détours productifs féconds et moyennant unedépense de temps ont la vetu de rendre plus productif le W humain.
De plus, 1) ils ne servent pas directement à la satisfaction des besoins, ils sont d’abord produite pour produireultérieurement.
2) le détour fructueux permet l’augmentation de la P° et la Pté.
Les I sont réalisés par les Eise (50%), les ménages ( 20-30 % ) et par l’état.
La définition : C’estl’opération par laquelle un agent éco, en général, une Eise, achètent des B de P° durable (utilisés plus d’un ans dans le processus de P° )
C’est donc une opération qui engage l’Eise à moyen long termesur plusieurs cycles de P° et afin d’améliorer ses revenus futurs.
L’I est donc un flux qui vient renouveler, augmenté ou amélioré le stock de capital fixe cela renvoi à une définition dela notion de K.
* Au terme financier : Somme d’argent placée afin d’obtenir un intérêt ou un plus-value en K => l’I au sens stricte va exclure tout l’achat d’actif financier . Onendoit pas parler d’I en Bourse mais de placement Financier.
* Au sens comptable :
Actif ____________Eise_______________Pasif
\ Capital -> capitalpropre
->capitaux -> C.T/L.T
=> Sens technique :
* K matérielle # K Immatérielle
* K Fixe # K circulant -> Conso.Intermédiaire
* K productif ( permet de produire directement des B & S.) # K non-productif ( tout ceux qui ne permet pas de produire dans les Eise comme le logement des ménages…etc.)
tracking img