Acte 3 scne 2 dom juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (400 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Molière, Dom Juan

Problématique : Qui sortira vainqueur de cette scène qui illustre un aspect de la philosophie libertine ?

I - Un nouveau défi

à Manifestation théâtrale de l’athéisme.
•Cette scène constitue une parenthèse dans l’action. Son mépris du pauvre illustre son irréligiosité et la coupure brusque de la fin montre son sens de l’honneur.
à Un nouveau défi : le sacrilège.• 3 répliques = les 3 tentatives du diable dans le désert pour tenter Jésus ?
• Gradation dans l’ordre de jurer : « Que tu veuilles =>jure donc => il faut jurer ».
à Endurcissement au pêché.
• DomJuan se moque du Pauvre.
• Dom Juan se passe de dieu.

II - Un double affrontement

à Dom Juan et le pauvre.
• Le pauvre caractérise Dieu ; il pose de fausses questions au pauvre pourl’ironiser.
• Le pauvre se pose en infériorité pour susciter de la pitié.
à Duel à son désavantage.
• Le pauvre résiste à Dom Juan.
• Dom Juan donne l’écu au pauvre d’un air supérieur :
à pour échapperau plus vite à la situation qui tourne en sa défaveur
à ou pour remplacer la supériorité de parole qu’il n’a pas eu.
à Dom Juan et Dieu : Dom Juan veut montrer l’inexistence de Dieu par desparoles logiques ; en donnant l’écu au pauvre il fait ce que Dieu n’est pas capable de faire.
à Fonction des affrontements.
• Le pauvre à une figure symbolique : il prend la place de Dieu pour luimontrer le droit chemin.
• La forêt est le symbole de la perdition.
• La parole de Dom Juan est marquée d’inefficacité : préfigure le dénouement final.

III - Une scène subversive (qui détruitl’ordre établi)

à L’attitude ambiguë du pauvre : Il représente les croyants et pourtant il prie pour la prospérité.
• Attitude ambiguë de Sganarelle : il condamne l’attitude impie de son maître etconseille au pauvre de jurer (pour apaiser la tension) ?
• Sens de la scène : quelle condamnation ?
à Molière condamna les faux dévots.
à De la religion bafouée à son tour après le mariage...
tracking img