Albert thomas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (262 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Né à Champigny-sur-Marne le 16 juin 1878 dans une famille de boulangers, Albert Thomas entre à l'Ecole normale supérieure en 1899. Il étudie les Idéespopulaires de réforme sociale qui se font jour de 1832 à 1834 avant d'être reçu premier à l'agrégation d'histoire en 1902. Ce succès lui vautnotamment une bourse de séjour en Allemagne où il étudie le syndicalisme allemand.
En 1904, Jean Jaurès le charge de la rubrique syndicale lors de lafondation du journal L'Humanité. Lors du Congrès de Bourges en septembre de la même année, Albert Thomas se range au côté des syndicalistes réformistes aveclesquels il fonde la Revue syndicaliste. Entre 1906 et 1928, il assure la direction de la Revue socialiste après sa fusion avec la Revue syndicaliste etcoopérative.
Il est élu député en 1910 (Fédération socialiste de la Seine) et maire de Champigny en 1912. Sous-secrétaire de l'artillerie et desmunitions en 1915 puis Ministre de l'armement en 1916, il publie au cours de cette période de nombreux rapports et propositions de lois, notamment surl'utilisation de la main d'oeuvre féminine et la réglementation des différends du travail.
Il quitte le gouvernement en septembre 1917 et reprend sa placedans l'action parlementaire face au gouvernement Painlevé-Clémenceau.
En 1919, réélu député au siège qu'occupait jusqu'à sa mort Jean Jaurès, il estégalement élu Directeur du Bureau International du Travail, poste qu'il occupe jusqu'à sa mort le 7 mai 1932.^
Biographie: Albert THOMAS (1878- 1932)
tracking img