Analyse de couts

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4836 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Télécom École de Management

[pic]

Mastère Spécialisé Manager Télécom

Machine to Machine – Analyse du Marché

Alex DIAZ

Stratégie d’Entreprise et Management des Achats

Prof. Olivier ÉPINETTE

2011

Table of Contents
Introduction 2
Définition et enjeux 2
Qu’est-ce que le Machine to Machine 2
Le Machine to Machine : un enjeu d’aujourd’hui 3
Chaine de valeur M2M 4
LeMarché M2M 5
Le M2M : un marché en plein évolution 5
Segmentation du marché 6
Zoom sur le secteur télécom : le rôle des opérateurs dans l’écosystème M2M 7
Les différents acteurs : MNOs, MVNOs et MMOs 8
Cas SFR Business Team 10
L'écosystème du M2M SFR 11
Conclusion 14
Bibliographie 16

Introduction

Les communications entre machines ouvrent un formidable champ d’innovation.Les technologies Machine To Machine (ou M2M) sont aujourd’hui suffisamment matures( ?) pour qu’un très grand nombre d’entreprises puisse engager leurs propres projets : innovation dans les services et les usages, optimisation des processus-métiers, mise en conformité avec des réglementations Mouvantes, etc.

Le Machine To Machine devient un facteur majeur de compétitivité pour les acteurséconomiques. Le développement des technologies de communication et des équipements intelligents, combinés à l’informatique d’entreprise, a permis l’émergence d’un nouveau type d’usages et d’applications : le M2M.

En effet, la banalisation des objets communicants fixes ou mobiles, la baisse des coûts de communication, l’amélioration de la performance des réseaux et la disponibilité de plates-formes deservices dédiées permettant de gérer une multitude d’objets, ont ouvert aux entreprises de nouveaux domaines d’activités, impactant directement leurs processus et leurs offres.

Les usages du Machine To Machine sont multiples : gestion de flotte, gestion de la chaîne d’approvisionnement (Supply Chain Management), télésurveillance, Immotique” (ou domotique d’entreprise), télépaiementautomatique, monitoring des biens et des personnes, entre autres. Ces usages concernent tous les secteurs d’activité comme le transport, la santé, l’environnement, l’industrie, etc.

Définition et enjeux

Qu’est-ce que le Machine to Machine

Le « Machine-to-Machine » permet à un groupe de machines distantes (fixes ou mobiles) d’échanger des informations avec un serveur central afin d’optimiser desprocess Métiers ou de créer de nouveaux services. Le M2M combine différentes technologies issues de l’électronique, des télécommunications et de l’informatique, ce qui permet de mettre en œuvre un grand nombre d’usages et d’applications.

[pic]

Figure 1: Architecture Machine to Machine

Avec l’émergence de solutions Machine-to-Machine de plus en plus volumiques et complexes sur certainssegments de marchés (gestion de l’énergie, ville numérique, véhicules communicants …), les besoins des entreprises évoluent. Elles souhaitent bénéficier de solutions M2M novatrices mais sans pour autant bouleverser leurs process industriels existants.

Le Machine to Machine : un enjeu d’aujourd’hui

La réalité des projets Machine To Machine aujourd’hui illustre un fait très simple : le Machine ToMachine peut dès à présent impacter profondément les processus métiers des entreprises, soit en les optimisant, soit en permettant de nouveaux usages innovants et intégrés dans les cadres décisionnels des organisations.

En reprenant des exemples cités précédemment, la réalité opérationnelle des projets apparaît clairement :

> Les médecins peuvent prendre des décisions concernant la santé deleurs patients sur la base de données transmises par des systèmes automatisés.

> Les chaînes logistiques sont de plus en plus automatisées en fonction de données acquises en temps réel, sur les besoins des clients ou leur mode de consommation, l’état des stocks des fournisseurs, la localisation des véhicules transportant les produits, etc…

Les communications entre machines existent depuis...
tracking img