Analyse du sketch la bagarre de coluche

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (862 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour aborder l’étude du sketch, il faut se poser quelques questions :

A quel type de personnage a t-on affaire ?

Analyser les champs lexicaux, le vocabulaire.

Nombre de personnages : leursrôles respectifs.

Comment le comique se déclenche t-il ?

Qu’est ce qu’un fanfaron, un matamore, un vantard ?

Ecouter le sketch pour entendre où le rire se déclenche dans le public :http://www.musicme.com/

Lire l’extrait de Dom Juan (ci-joint) pour comprendre ce qu’est un matamore.

Analyse linéaire

Le sketch repose sur un quiproquo, un malentendu autour d’une possible bousculade« j’ai rêvé ou t’as bousculé ma femme ? » comique de situation autour duquel l’humoriste construit sa saynète.

La première ligne du texte constitue la scène d’exposition où les spectateurs prennentconnaissance de trois personnages, juxtaposés, ainsi que des liens qui les unissent. Celui qui bouscule, le mari et la femme. L’humoriste fait exister trois personnages à travers la voix d’un seul.Le héros du sketch fait valoir une sorte de supériorité virile en se définissant d’emblée comme le protecteur de sa femme. Le leitmotiv « Laisse Madeleine » répété trois fois au début du sketch vienten quelque sorte lui servir de faire-valoir.

Pour mener à bien son entreprise de déstabilisation, le héros se veut provocateur et cherche la bagarre en empruntant des ressorts propres au comique.D’abord il choisit la familiarité via le tutoiement, ensuite il diminue psychologiquement son interlocuteur en l’appelant « machin », moyen de se sentir plus fort. Il emploie un registre familier,populaire « t’es bigleux » « t’as pas fait gaffe »… Il puise sa force de provocation de plus en plus marquée geâce à un vocabulaire injurieux destiné à menacer « tu veux mes lunettes ? … Dans la gueule ? ».La répétition du mot « gueule », entraine alors un comique de répétition.

Au fur et à mesure du déroulement du sketch, la provocation s’enrichit de la mauvaise foi du personnage de plus en...
tracking img