Analyse oepra sydney

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1334 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CONDITIONS ET EXIGENCES TECHNIQUES DES SALLES DE CONCERTS :

Un espace de spectacles est un espace pour lequel il faut prendre en compte plusieurs critères et paramètres primordiales à savoir les dimensions de la salle, la bonne visibilité, l’éclairage, la réglementation de la sécurité incendie et enfin, et ce qui est le plus important, l’acoustique.

I. LA DIMENSION DE LA SALLE :
Lenombre de spectateurs détermine la surface totale nécessaire à une salle de concert.

1- Place assise :

La surface minimum pour les places assises est de 0,5m2 par spectateur assis, ce chiffre est le résultat de la multiplication de la largeur des sièges par la distance entre les rangées ajouté à une adjonction de 0,05.
0,05+ (0,5+0,9) = 0,5m2

2- Place debout :

Les placesdebout sont disposées en rangées séparément par des barrières solides à agencer en fonction des mesures ci-dessus.

3- Les allées et les couloirs :

Les allées par rangées de 16 places ont une largeur d’au moins 80cm et elle est de 1m pour les rangées de 25 places, s’il y a latéralement toutes les 3 ou 4 rangées une porte de sortie d’un mètre de large.

4- Proportion de la salle :Les proportions de la salle de spectacle sont dues à l’angle psychologique de perception et de vue du spectateur. C’est le fait d’avoir une bonne vue depuis toutes les places.

. Une vue adéquate, sans mouvement de la tête, avec un léger mouvements des yeux environ 30°.

. Une vue adéquate avec un mouvement de la tête négligeable et un léger mouvement des yeux environ 60°.

.Environ 110° angle maximal de perception sans bouger la tête ce qui veut dire que dans ce champ, on voit encore tous les mouvements du « coin de l’œil », au-delà de ce champ, une partie est sous-traite du champ de vision.

. Avec une rotation totale des épaules et de la tête, un champ de vision de 360° est possible.

II- CONDITION D’UNE BONNE VISIBILITE :

Il est primordial et prudent derespecter quelques règles d’optique afin que chaque spectateur puisse voir convenablement le spectacle présenté sur scène.

La visibilité n’est autre que l’échappée visuelle dont dispose le spectateur pour savourer un spectacle. Cette dernière dépend de la courbe de visibilité, de l’angle de vision et de la portée visuelle.

La courbe de visibilité est possible qu’elle soit définie par unefonction mathématique (arithmétique) ou par une présentation graphique quoi que cette dernière est plus courante malgré le manque de précision relatif. Sa modélisation est logarithmique ou en lignes brisées.

Et pour l’échappée visuelle, ça doit être de 6cm au minimum et de 12cm en moyenne alors que la hauteur de l’œil est considérée entre 1,00 et 1,10m. Et pour assurer cette échappée, les siègespeuvent par conséquent être alignés ou en quinconce.
En réalité, on ne calcule pas la courbe de visibilité par rapport au nez de scène mais à un point qui se trouve à une hauteur comprise entre 1,50m et 2m à la verticale.

L’échappée visuelle doit être la même pour chaque place. En résultent les lignes de vision qui donne au concepteur la surélévation de chaque rangée. La disposition enquinconce permet de réduire la pente de la salle dans la mesure où la surélévation n’est nécessaire que pour une rangée sur deux. La troisième bénéficiera alors d’une surélévation moyenne, soit 12cm. Donc, quand il y a des balcons il faut s’assurer que même depuis les hautes places, on ait une vue suffisamment plongeante sur la scène.

Le fondement diffère lorsqu’il s’agit des places assisesdisposées en dessous des balcons, la résolution de l’échappée visuelle obéissant à d’autres facteurs, définis dans le schéma ci-après.

Le rapport D/H, inférieur ou égal à 1, auparavant utilisé par les acousticiens est aujourd’hui quasi-obsolète du fait de son imprécision. Lui est préféré l’angle thétâ Un espace de spectacles est un espace pour lequel il faut prendre en compte plusieurs...
tracking img