Analyses hplc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2731 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
TP 11 : Analyses HPLC

I. Introduction aux méthodes chromatographiques

a) Définition :

La chromatographie est une méthode d’analyse qui est couramment utilisée pour la séparation, l’identification et le dosage des constituants chimiques dans des mélanges complexes. Il n’existe aucune autre méthode qui soit aussi puissante et d’application aussi générale.

b)Principe :

La chromatographie est une technique dans laquelle les constituants d’un mélange se séparent en fonction des vitesses auxquelles ils sont entraînés à travers une phase stationnaire par une phase mobile.

La phase stationnaire est une phase qui reste en place alors que la phase mobile est une phase qui se déplace sur ou au travers de la phase stationnaire en entraînant l’analyte avec elle.La vitesse de déplacements des analytes dépend des interactions qu’ils ont avec la phase stationnaire et avec la phase mobile. Plus les interactions avec la phase stationnaire sont fortes, plus le soluté va rester longtemps sur la phase stationnaire. Plus les interactions avec la phase mobile sont fortes, plus le soluté sera entraîné vite.

c) Analogie :

Faisons une petitecomparaison qui permette peut-être de mieux comprendre. Une fille et un garçon se promènent séparément dans une célèbre rue commerçante de Bruxelles. Un(e) ami(e) leur téléphone…

Les magasins = le support = phase stationnaire
La fille et le garçon = les analytes (ou solutés)
Ami(e) = le solvant = phase mobile

La fille a une certaine affinité pour les magasins et décide d’y passer un certaintemps. Admettons qu’un observateur mesure le temps qu’elle passe « sur le support », c’est-à-dire le temps qu’elle va mettre pour sortir de cette rue commerçante. On peut considérer que son affinité pour les magasins est plus forte que celle du garçon et qu’il est donc logique qu’elle y passe plus de temps.

Il en est de même pour la chromatographie, les solutés fortement retenus par la phasestationnaire auront un temps de séjour sur le support qui sera long, ceux qui sont peu retenus auront un temps de séjour plus court. Ce temps de séjour sur le support est appelé temps de rétention.

Selon son affinité pour le support, le soluté aura un temps de rétention plus ou moins long

En revanche, si un(e) ami(e) téléphone à la fille et lui propose d’aller au cinéma, et arrive à la convaincrede partir plus tôt, le temps qu’elle va passer dans les magasins sera moins long.

Donc il existe une compétition entre l’attrait des magasins et celui du cinéma.

Selon le solvant et sa polarité, le temps de rétention d’un même soluté va changer
d) L’élution :

[pic]

Nous pouvons voir sur la photo ci-dessus comment il est possible de séparer trois composés (A, B, C) dans unecolonne remplie de silice par le procédé d’élution. L’élution est l’entraînement d’un solvant à travers une colonne par addition continue de solvant frais. L’avancée graduelle du solvant entraîne les molécules de soluté vers le bas de la colonne en une série continue de transferts entre les deux phases (stationnaire et mobile).

Si un détecteur qui répond à la concentration en soluté est placé à lasortie de la colonne et son signal est enregistré en fonction du temps, on obtient une série de pics. Ce graphique qu’on appelle chromatogramme, est utilisé à la fois en analyse qualitative et quantitative :

- les positions des pics sur l’axe du temps permettent d’identifier les constituants
- les aires sous les pics mesurent leur quantité

e) Applications de lachromatographie :

Analyse qualitative

La chromatographie est couramment utilisée pour mettre en évidence la présence ou l’absence de substances dans des mélanges qui contiennent un nombre limité d’espèces de nature connue. Par contre, puisqu’un chromatogramme ne fournit qu’une seule information sur chaque espèce dans un mélange (son temps de rétention) l’utilisation de cette technique pour l’analyse...
tracking img