Analysez la fonction des comices agricoles dans madame bovary

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1830 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
FLAUBERT: Analysez la fonction des Comices agricoles dans Madame Bovary.
Le roman de Gustave Flaubert, Madame Bovary, est arrivé sur la scène littéraire française à l’apogée du mouvement romantique à laquelle l’auteur « a participé et qu’il a incarné » (Collas 1985:11). Loin d’être un roman typique romantique pourtant, Flaubert lui-même l’a décrit comme une « œuvre thérapeutique »(Dousteyssier-Khoze 2010), un remède au romantisme. En fait, Madame Bovary occupe une position historique entre deux mouvements, le Romantisme et le Réalisme, ce qui se manifeste au cours du roman et qui est un trait particulièrement caractéristique de la scène des comices agricoles.
Il faut comprendre les comices agricoles dans le contexte plus large du roman. On se trouve au cœur de l’histoire d’EmmaBovary après que le lecteur a fait témoin des déceptions et souffrances initiales d’une vie qui l’ennuie si intensément. Sa première liaison inassouvie avec Léon est pour l’instant terminée et dans son état déprimé Emma, rencontre Rodolphe Boulanger «vaniteux, vain et très sur de lui-même » (Pedraz 2001: 228) qui affirme dès leur premier réunion, que « je l’ [Emma] aurais ! »(p.134). Aux comices onverra principalement le commencement de leur intrigue.
Le passage - dont Flaubert lui-même était très fière - est remarquable grâce à son structure extraordinaire et symphonique. D’ailleurs la scène des comices est une « représentation de la structure sociale » (Fairlie:1962:30) qui permet à Flaubert d’élargir l’échelle de son œuvre car tous les personnages y figurent et donc elle est en plus unmoyen pour l’auteur de situer l’histoire dans un contexte réel pour son public du dix-neuvième siècle.
On pourrait soutenir que les comices agricoles ont trois fonctions dans Madame Bovary. Ils fonctionnent comme une étape importante dans le développement du personnage d’Emma, comme une représentation de la société contemporaine et au niveau structural du roman comme un axe crucial. Dans cettedissertation je vais analyser de près ces trois fonctions afin de comprendre l’importance primordiale des comices agricoles dans l’œuvre.
La première fonction que je considérai sera le rôle des comices agricoles en ce qui concerne le déroulement de l’histoire personnelle d’Emma Bovary et en particulier leur signifiance par rapport à la création d’une juxtaposition frappante des concepts duréalisme et romantisme. « A l’origine [le chapitre] est inventé comme une occasion de rencontre entre Rodolphe et Emma… une péripétie utile au récit. » (Gothot-Mersch 1966 :132). Le passage fournit de façon importante le prétexte pour Rodolphe de commencer à séduire Emma. Il faut insister sur la valeur de l’alternance entre cette tentative de séduction et les discours officiels qui se passent àl’arrière-plan. L’apposition des idées est caractéristique de Flaubert et donne à son écriture une richesse et une complexité unique. Le contraste aux comices entre le discours verbaux de M. Lieuvain et les déclarations également verbeuses de Rodolphe sont tous les deux discrédités par leur « proximité mutuelle ». (Defaye 1998:49)
Cette juxtaposition est manifestement un exemple de l’ironie verbale oùFlaubert fait la satire du thème du romantisme. Pendant que M. Lieuvain parle de la communauté et leurs responsabilités morales, Rodolphe se prononce à Emma comme un exposant d’une moralité et d’un amour qui sont plus nobles que les mœurs communes, malgré le fait qu’il encourage l’adultère. Ses idées affectées sur le bonheur et l’amour tentent aux rêves idéalistes d’Emma et sont d’autant plusfausses car le discours officiel « semble fournir à Rodolphe ses thèmes » (Riegert 1992:65). Quand le conseiller parle des « devoirs » Rodolphe déclare « Ah ! Encore […] Toujours les devoirs » (p.148).
L’ironie de la scène des comices a en effet une fonction à double emploi. Non seulement serve-t-elle comme une occasion signifiante pour Flaubert de critiquer le romantisme et les clichés, mais...
tracking img