Andromaque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (726 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Racine, Andromaque, III, 8
Pb : comment Andromaque justifie-t-elle son refus d’épouser Pyrrhus ?
I. Cette tirade fait revivre le saccage de Troie
a) Le tableau : hypotypose
Racine réussità nous faire « voire » la scène, à nous faire imaginer le siège de Troie.
* Champ lexical de l’horreur : « ensanglantant », « cruelle », « mort », « carnage », « mourants »…
* Parallélisme deconstruction : « songe aux cris des vainqueurs, songe aux cris des mourants » → les deux hémistiches sont construits selon le même model (→ répétition, insistance) mais les deux derniers motss’opposent : vainqueurs ≠ mourants →Andromaque a dans la tête toutes ces images qui l’ont traumatisée
* Métaphore de la nuit pour désigner la guerre de Troie : « nuit cruelle », « nuit éternelle » → cetteguerre semblait interminable pour Andromaque et son peuple, ce qui accentue son désarrois + insertion de la couleur noire, en opposition avec le rouge : « ensanglantant », « lueurs », « brûlants »,« sang », « flamme »… Cette opposition (contraste) donne un aspect tragique, fait régner l’idée de la mort → dramatisation
* L’hypotypose se fait d’abord par la vue (rouge/ noir), puis parl’ouïe : « cris » (répétition), et par le mouvement : « entrant », « se faisant un passage »→ participes présent
* Racine utilise des images très fortes afin d’accentuer le traumatisme d’Andromaque

b)Pyrrhus : un monstre – violence ; Andromaque, un personnage qui vit dans le passé
* Questions rhétoriques : « dois-je » répété trois fois→ attachée au passé, elle n’arrive pas à prendre dedécision.
* Répétition du verbe « oublier »
* Opposition entre le souvenir d’Hector, et la vision de Pyrrhus.
* Débuts de vers : « songe », « figures-toi » → Andromaque cherche à ce que Céphiseet le spectateur se représentent Pyrrhus tel qu’elle le considère
* L’introduction du souvenir de Pyrrhus est suivie du champ lexicale de la guerre : « morts », « sang », « carnage »,...
tracking img