Article philisophe, nouvelle heloise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (257 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dumarsais, Article «Philosophe»

L'encyclopédie est une œuvre majeure du 18eme siècle. Elle a été réalisée sous a direction de Diderot et de d'Alembert(Entre 1751 et 1772) et avec l'aide de nombreux philosophes. Ce projet aboutit à la publication de 27 volumes d'articles et de planches sur tous les domaines,y compris les sciences et techniques. La raison domine tout l'ouvrage. Ici nous étudierons un passage du 12eme volume, rédigé en 1765, parDumarsais.(1676-1756), Célèbre Grammairien, connu pour un traité des tropes, un ouvrage de rhétorique. Cet extrait intitulé article « philosophe » reflète l'idéal de tout unmouvement littéraire : le mouvement dit des « Lumières ». Dumarsais définit de façon engagée, personnelle, ce que doit être pour l’auteur un philosophe, etce qu’il doit éviter.

Rousseau, La nouvelle Héloise, Les vendanges
Jean Jacques Rousseau, écrivain
Julie ou La Nouvelle Héloïse est un roman d'amourcontrarié, par lettres à plusieurs voix. C'est aussi une réflexion sur un projet de société, proche de la nature. Rousseau s'inscrit dans un certain courantavec Thomas More (Utopia), Voltaire (métairie de Candide) et Rabelais (Abbaye de Thélème de Gargantua). Dans la lettre VII de la 5ème partie, St Preux racontele déroulement des vendanges, la fête et la joie de vivre dans une tonalité élogieuse. Cependant derrière cette éloge, on remarque que les distinctionssociales ne s'estompent pas.     Nous étudierons d'abord cette société joyeuse, puis ce qui la rend exemplaire et enfin, le message social et politique de Rousseau.
tracking img