Assainissement par les plantes d'un milieu aquatique (limites??)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1465 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
_ {draw:frame} _
Constructed wetlands or phytoremediation:
This is a technology for treating stormwater or wastewater. A constructed wetland consists of a gravel bed on which suitable wetland plants are grown. As water passes through the substrate, it is purified through the activity of bacteria attached to the gravel, plant roots, soil and other particles.
Quelles sont les limites del’assainissement de l’eau des piscines naturelles par les plantes ?
L’eau est purifiée par les racines des plantes aquatiques et des micro-organismes. Les plantes agissent comme des filtres vivant : _les bactéries ayant un pouvoir enzymatique, transforment les matières organiques en produits assimilables par les plantes et les plantes se nourrissent de ces matières organiques_. Une piscine naturellecontient également du plancton qui aide à éliminer les algues et à filtrer l’eau.
Les particules organiques dites « polluantes » en suspension dans l’eau peuvent êtres apportées par les baigneurs, les pluies, le vent, la faune et la végétation présente dans l’eau ou autour du bassin. On retrouve aussi des matières chimiques en suspension : résidus de traitements de jardin (ruissellements)oucrème solaire.
pH milieu aquatique (acide/basique)
Densité végétation (trop/pas assez)
Densité matière organique (trop/pas assez)
Température de l’eau (eau chaude/eau froide)
Luminosité (trop/pas assez)
Type végétation (adaptation environnement, vigoureuse et « gourmande », entretien)
Nombre de micro-organismes (trop/pas assez)
Oxygèneprésent dans l’eau (absence)
Processus biologiques nécessaires à l’assainissement de l’eau naturellement :
Les produits phytosanitaires contenus dans l’eau et les sédiments interagissent avec les éléments « Végétation », « Eau », « Sol / Sédiments » et « Micro-organismes ». Les végétaux peuvent à la fois extraire à l’aide de leurs racines (Phyto-extraction), immobiliser au niveau de leursracines (Phyto- stabilisation), piéger (Phyto-séquestration), et dégrader grâce à leur métabolisme (Phytodégradation) les produits phytosanitaires. Ces derniers peuvent se volatiliser à la surface des feuilles des végétaux. Les micro-organismes sont capables de dégrader (Bio-atténuation) les produits phytosanitaires localisés le long des racines des plantes. Pour rendre plus efficace cettedégradation, l’ajout de nutriments (Bio-stimulation) accélère l’activité des micro-organismes et l’ajout de microorganismes (Bio-augmentation) permet de cibler les populations les plus aptes à dégrader les polluants.
la dégradation de la matière organique
Dans un système aquatique et, en particulier, dans un milieu confiné (sédiments par exemple), une succession d'agents oxydants (accepteursd'électrons) peut être décrite lors de la dégradation (oxydation bactérienne) de la matière organique.
La matière organique est en premier lieu oxydée par l'oxygène présent. En milieu confiné, la quantité d'oxygène est rapidement consommée avant que la totalité du carbone organique n'ai été oxydé. La réaction de dégradation se poursuit alors par la consommation d'autres accepteurs d'électrons comme lesnitrates, les oxydes métalliques (de fer et de manganèse) et les sulfates, en l'absence de perturbations extérieures (remaniement du sédiment par exemple).
Dans cette succession de réactions d'oxydoréductions, l'étape de la réduction des oxydes métalliques (Fe et Mn) est intéressante. En effet, dans le cas (le plus fréquent) où la réaction n'est pas limitée par la quantité de matière organique,l'oxydation de cette dernière par l'oxygène, puis par les nitrates, impose un potentiel où les oxydes métalliques se réduisent à leur tour (les métaux passent en solution au degré +2 : Fe2+ et Mn2+). À ce stade, les métaux entraînés (Me associés : Cd, Cu, Pb, Hg, etc.) lors de la formation de ces oxydes métalliques dans la colonne d'eau se trouvent libérés et deviennent éventuellement...
tracking img