Au bonheure des dames

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (685 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Zola est un auteur connu du XIXème siècle, c’est d’ailleurs pour ces romans qui étaient d’actualités à l’époque et qui le sont toujours que Zola a une telle notoriété. Au bonheur des dames illustreparfaitement le talent de Zola en n’ayant prit aucune rides malgré les années. C’est ce que je vais vous montrer par divers arguments accompagnés de citations de ce roman.
Tout d’abord, Zola parle decomment Mouret le patron du magasin a su augmenter ses ventes en inventant le pourcentage sur chaque article vendu, « mécanisme qui avait bouleversé les nouveautés, qui créait entre les commis unelutte pour l’existence, dont les patrons bénéficiaient » affirme Zola. Ce passage rend le roman moderne car cette technique est utilisée dans de grands magasins aujourd’hui et permet de motiver lesvendeurs pour accroître les ventes.
Sur ce même principe, le personnage, Monsieur Mouret dévoile : « J’ai envie de donner aux employés du bureau de défalcation une petite prime, pour chaque erreurqu’ils relèveront dans les notes de débit ». Cette méthode est toujours d’actualité, en effet elle permet dans de grandes entreprises de diminuer les fautes de comptabilité ou autres et donc empêche uneperte de temps voire d’argent.
Ensuite, le patron affirme : « Si j’étais seul, je la donnerais à perte » en parlant de la soie. Effectivement, il parle d’acheter en gros pour pouvoir vendre à prixcassé pour attirer la clientèle. Maintenant beaucoup d’enseigne sont prêtes à brader les prix de certains articles à perte pour attirer du monde, fidéliser et faire du profit sur d’autres produits.
Deplus, Zola décrit les étapes du travail à la chaîne : « les uns ouvraient les lettres », « les autres les lisaient » et « d’autres encore les classaient ». Cette pratique a été inventé fin du XIXèmesiècle par Taylor, elle permet d’accroître la productivité d’une entreprise en divisant le travail en plusieurs étapes, ce qui habitue le travailleur à effectuer la même tâche et donc à aller plus...
tracking img