Audit comptable et financier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 39 (9652 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Face à un environnement changeant et pour atteindre ses objectifs, l’entreprise doit être pilotée.

Ce pilotage consiste à planifier, organiser, coordonner, contrôler les décisions et actions. Le contrôle apparaît donc nécessairement dans tout le système de gestion de l’entreprise.

Il y a donc lieu de délimiter les différentes notions de contrôle sachant que tout contrôle vise à mesurer lesrésultats d’une action et à comparer ces résultats avec les objectifs.

I. DEFINITION DES CONCEPTS

a) - Le contrôle organisationnel interne

Il cherche à améliorer les règles et les procédures qui régissent les décisions et qui servent de référence aux décideurs. Toutes les dimensions de l’organisation y sont intégrées :

❖ les structures
❖ les procédures
❖ lescomportements des hommes
❖ la culture de l’organisation

Il ne se limite donc pas au seul contrôle technique. Il s’agit d’un contrôle d’efficacité qui vise la convergence des actions individuelles et collectives avec les objectifs assignés.

Trois types de méthodes sont utilisés :

❖ la planification
❖ la fixation des règles et procédures
❖ la mesure des performancesDe ce qui précède plusieurs notions de contrôle apparaissent :

❖ le contrôle interne
❖ le contrôle de gestion
❖ l’audit interne

b) - Le contrôle interne

Le contrôle interne est (d’après l’ordre des experts comptables, Congrès de Paris, 1997) «l’ensemble des sécurités contribuant à la maîtrise de l’entreprise. Il a pour but, d’un côté, d’assurer la protection, lasauvegarde du patrimoine et la qualité de l’information, de l’autre, l’application des instructions de la Direction et de favoriser l’amélioration des performances. Il se manifeste par l’organisation, les méthodes et procédures de chacune des activités de l’entreprise pour maintenir la pérennité de celle-ci».

La première perception du mot « contrôle » qui vient à l’esprit est celle d’inspection, desurveillance. Il en est une seconde qui vient du sens anglo-saxon du mot « control » : la maîtrise des opérations, de la situation. Il y a lieu de comprendre le sens du contrôle interne à travers cette seconde perception.

Le contrôle interne ne se limite pas à la comptabilité. Il regroupe l’ensemble des services de l’entreprise.

Le principe de base du contrôle interne est la séparation entreles fonctions suivantes (séparation des tâches) :

• fonction de détention de biens ou de valeurs ;
• fonction de décision applicable aux transactions (Autorisation) ;
• fonction d’enregistrement (Exécution) ;
• fonction de contrôle (Contrôle et Supervision).

c) - Le contrôle de gestion

L’entreprise cherche à maîtriser ses activités et à contrôler son fonctionnement, bref à êtreperformante et doit être aidée dans ce sens.

Tout d’abord il faut définir ce qu’est une entreprise performante à travers les notions d’efficacité et d’efficience :

1. Une entreprise est efficace si elle atteint ses objectifs ;
2. Elle est efficiente si elle utilise au mieux les moyens.

L’efficacité se mesure donc par rapport aux objectifs assignés alors que l’efficience l’est parrapport aux moyens utilisés pour atteindre ces objectifs.

Une entreprise est performante si elle est EFFICACE et EFFICIENTE

Le contrôle de gestion peut être défini comme un outil d’aide :

3. à la décision : dans le cadre de la stratégie à long terme ;
4. à l’efficacité : dans le cadre du plan opérationnel à moyen et court terme mis en œuvre au niveau de toutes les fonctions ;5. à la régularité : mesure et analyse de ce qui a été fait.

d) - L’audit interne

Plusieurs définitions de l’audit interne peuvent être données. Nous citerons essentiellement les définitions suivantes :

• L’audit consiste en l’entretien (ou l’audition) permettant d’évaluer ou d’apprécier le niveau de contrôle interne de l’organisation de l’entreprise ;

• La déclaration des...
tracking img