Audit marketing

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2290 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Audit du marketing alimentaire à destination des enfants

Le marketing de l’agro-alimentaire dans les publicités télévisées : une surreprésentation de produits sucrés ou gras
1 – Méthodologie
En septembre 2006, l’UFC-Que Choisir a publié une étude sur le contenu des tunnels publicitaires placés pendant les programmes télévisés pour jeunes. L’étude a consisté à enregistrer ces programmes surquatre chaînes nationales (TF1, France 3, France 5 et M6) et une chaîne thématique (Canal J). Les programmes choisis concernent essentiellement des dessins animés, ainsi que quelques programmes consacrés aux adolescents et pré-adolescents. Nous avons ensuite classé les produits relevés dans ces publicités, selon deux critères : - la famille d’aliments à laquelle ils appartiennent, - leurs taux desucre ou de matières grasses. Pour les besoins de cette enquête, nous avons considéré que les produits ci-dessous ont de fortes teneurs en sucre ou en matières grasses : - Produits laitiers : - Céréales du petit déjeuner : - Gâteaux et biscuits : plus de 6 % de sucres ajoutés ou plus de 30 % de matières grasses, plus de 33 % de sucres ou plus de 10 % de matières grasses, par commodité, nous avonsconsidéré que les produits avec fortes et faibles teneurs se répartissent de manière équitable. nous avons considéré que l’ensemble de ces catégories sont constituées de produits à fortes teneurs en sucre ou matières grasses.

- Confiseries, restauration rapide, boissons sucrées et chips :

2

2 – Les produits alimentaires relevés dans les publicités pour enfants

L’analyse descaractéristiques nutritionnelles, montre qu’à l’intérieur de chaque famille d’aliment considérée, ce sont les versions les plus grasses ou les plus sucrées qui sont les plus représentées. Au total, 89 % des produits relevés dans les publicités en 2006, sont particulièrement gras ou sucrés. Cette première enquête a relancé en France le débat sur la publicité. Elle a incité quelques entreprises à se retirerdes programmes publicitaires pour enfants ou à élargir la portée de leurs engagements précédents (Cocacola, Ferrero, Mc Donald’s, le syndicat des produits chocolatés). L’ANIA, l’association représentant l’ensemble des industries agro-alimentaires françaises, a également évoqué la mise en œuvre de mesures de protection des enfants plus globales. Ces engagements pouvaient laisser supposer unediminution de la pression marketing sur les enfants. Nous avons voulu le vérifier, en réactualisant le volet de notre étude consacré aux aliments promus lors des programmes pour enfants. Or, avec 87 % de produits gras ou sucrés, relevés en 2007, il n’y a eu aucune évolution significative, malgré les engagements volontaires de l’industrie agro-alimentaire.

3

3 – Analyse des publicités au regard desrecommandations nutritionnelles
La pyramide alimentaire est une représentation schématique des proportions idéales de consommation pour les différentes catégories d'aliments pour assurer une alimentation équilibrée. A la base de la pyramide, se trouvent les aliments qui doivent constituer le socle de notre alimentation. Puis en progressant vers le haut de la pyramide, sont placées les autrescatégories devant représenter une moindre proportion de notre alimentation, aussi bien en terme de quantités que de fréquences, en terminant par celles qui ont le moins d’intérêt nutritionnel.

Par rapport aux recommandations, on observe une surreprésentation des sucreries et des céréales raffinées, la présence trop importante des produits laitiers, et de plus dans des versions particulièrementsucrées ou grasses. En revanche, on a une quasi absence de fruits, de céréales complètes ou de légumineuses. L’écrasante majorité des publicités porte sur des produits ayant peu ou pas d’intérêts nutritionnels, soit du fait de la catégorie d’aliments qui est naturellement très riche en sucre ou matières grasses, soit parce que ce sont les produits les plus riches d’une catégorie qui sont promus. En...
tracking img