Balzac et la petite tailleuse chinoise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3275 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

Balzac et la Petite tailleuse chinoise est le premier roman de l’écrivain franco-chinois Dai Sijie. Paru pour la première fois en 2000, l’ouvrage est rapidement devenu un best-seller et a été diffusé à travers le monde en plus de 25 langues.

Ecrit en français pour éviter la censure, le livre raconte comment deux amis se retrouvent, en pleine révolution culturelle chinoise,condamnés comme « ennemis du peuple » en étant fils d’intellectuels, et sont donc envoyés en rééducation auprès de paysans chinois, sous Mao.

Nous les suivons alors dans la province du Sichuan dès 1971, jusqu’au jour où une valise remplie d’ouvrages interdits parvient jusqu’aux villages… Cette dimension se double d’une histoire d’amour entre l’un des amis et la fameuse « petite tailleuse ». I- RESUME DU ROMAN

Chapitre 1

Le chef du village examine les bagages des deux jeunes garçons de la ville. Le violon de Ma fait l’objet d’une inspection minutieuse. La rééducation : dans la Chine rouge, à la fin de l’année 68, le Grand Timonier de la Révolution, le président Mao décide de fermer les universités et d’envoyer les jeunes intellectuels à la campagne pour y être rééduqués par lespaysans pauvres. C’est ainsi que nos deux héros, Ma et Luo, se retrouvent au début de l’année 1971, dans un village perdu au fin fond de la montagne du Phénix du Ciel, logés dans une maison sur pilotis. Le père de Ma est pneumologue et sa mère spécialiste des maladies parasitaires. Le père de Luo est dentiste et il est célèbre dans toute la Chine pour avoir refait les dents du président Mao avantla Révolution. Les deux garçons ont grandi ensemble et connu toutes sortes d’épreuves, parfois très dures…

La maison des deux garçons devient rapidement le centre du village grâce à un autre « phénix » dont le maître est Luo. En réalité, ce n’est pas un vrai phénix, mais un réveil en forme de coq orgueilleux à plumes de paon. Dans le village, il n’y avait jamais eu de réveil, d’horloge ni demontre. Les gens vivaient en regardant le soleil se lever et se coucher. Le réveil prit bientôt sur les paysans un véritable pouvoir. Le chef du village l’utilise pour avertir les dormeurs quand l’heure est venue de travailler. Mais les garçons commencent à modifier les heures du réveil…

Il pleut souvent dans la montagne du Phénix du Ciel. Presque deux jours sur trois. L’humidité estquasi-permanente et la moisissure ronge tout. C’est pire que d’habiter au fond d’une cave. La nuit, quand Luo n’arrive pas à dormir, Ma joue du violon : Mozart, Bach, Beethoven. Luo et Ma raconte quelques films au chef qui bave d’en entendre davantage. Il ordonne aux deux garçons d’assister à la prochaine projection mensuelle dans la ville de Yong Jing et de revenir raconter le film aux villageois. C’est unénorme succès.

Dans un village voisin demeure un tailleur très demandé. Il a une petite fille très belle surnommée « la princesse de la montagne du Phénix du Ciel. » Le tailleur se rend de village en village pour travailler et reste parfois plusieurs semaines au même endroit. Il mène une vie de prince, est traité en véritable seigneur par les familles qui ont besoin de ses services. Un jour, Luoet Ma se rendent chez le tailleur pour faire rallonger le pantalon de Luo de quelques centimètres. Ils font la connaissance de la petite tailleuse. Ma demande à Luo s’il en est tombé amoureux. Luo répond : « Elle n’est pas civilisée, du moins pas assez pour moi ! »

Luo et Ma doivent travailler pendant deux mois dans une petite mine de charbon artisanale qui fournit du combustible auxmontagnards. Ils habitent avec les paysans-mineurs dans un humble dortoir adossé au flanc de la montagne. Le travail est très dur et bientôt, Luo tombe malade. Le paludisme. Les paysans essaient de chasser la maladie en fouettant le dos de Luo avec des branches de pêcher et de saule. Une lettre de la petite tailleuse les informe que deux jours de congé leur sont accordés pour aller raconter un film au...
tracking img