Balzac

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (263 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
la peau de chagrin
Balzac écrivit : «”La peau de chagrin” relie en quelque sorte les “Études de mœurs” aux “Études philosophiques” par l'anneaud'une fantaisie presque orientale où la Vie elle-même est peinte aux prises avec le Désir, principe de toute passion.» Il a choisi la formesymbolique pour exprimer un thème
auquel sa pensée a toujours été fidèle : la vie est un capital qu’on détruit d’autant plus vite qu’on est avide dejouissances ; en somme, l’être humain se détruit lui-même. Dès 1830, il avait défini le sujet : «La peau de chagrin, l’expression la plus pure etsimple de
la vie humaine en tant que vie et mécanisme. Formule exacte de la machine humaine.»
Raphaël signe un pacte avec le diable : que lespassions le dévorent, abrègent sa vie, mais que ses souhaits soient exaucés (ce qu’avait fait le jeune Balzac dans la grande compétition parisienne). Ilse livre à des excès et l’auteur tire la leçon philosophique de leurs conséquences. Il renonce à la volonté et à la puissance que donne la peau et,ainsi, se voue à la mort qu’au début il souhaitait, qu’il ne fait ensuite que repousser tout au long de l’histoire. Balzac illustre ainsi letragique dilemme qu'est pour lui la condition humaine : «Tuer les sentiments pour vivre vieux ou mourir en acceptant le martyre des
passions» est laformule de la vie humaine : ce récit symbolique dessine en filigrane,
dans l’existence de Raphaël, le profil idéal de toute existence humaine.
tracking img