Benchmarking bancaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3385 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
2010-2011
BENOMAR- CRESPO- DAADAA- PIERRUGUES- TARCHOUN
M. ALIOUAT
2010-2011
2010-2011
BENOMAR- CRESPO- DAADAA- PIERRUGUES- TARCHOUN
M. ALIOUAT
2010-2011
LICENCE PROFESSIONNELLE BAF
DEPARTEMENT TECHNIQUES DE COMMERCIALISATION
INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE NICE COTE D’AZUR
UNIVERSITE DE NICE SOPHIA ANTIPOLIS

Benchmarking entre la BNP et le Crédit Mutuel
Benchmarking entre laBNP et le Crédit Mutuel

&
I. THEORIE DES ORGANISATIONS
THEORIE DES ORGANISATIONS
THEORIE DES ORGANISATIONS
THEORIE DES ORGANISATIONS
REVUE DE PRESSE
REVUE DE PRESSE
REVUE DE PRESSE
REVUE DE PRESSE

I. Diagnostic stratégique du Crédit Mutuel :

A. Diagnostic interne :

Pour effectuer le diagnostic interne nous allons nous appuyer sur l’analyse fonctionnelle qui consisteà passer en revue les principales fonctions de l’entreprise pour déterminer les forces et faiblesses et les comparer aux concurrents.
1. Commercial :

Pour proposer un produit ou service à la personne ou l'entreprise adéquate, vous devez d'abord segmenter le marché, ensuite cibler un ou plusieurs segments, et finalement vous positionner dans ce segment.
Concernant le crédit mutuel, lapolitique de segmentation de marché et une politique de marketing différenciée qui consiste à adapter son offre en fonction de segments définis de clients. Ainsi le crédit mutuel segmente ses clients selon des critères démographiques et sociaux économiques. Les différentes cibles sont :
* Le groupe des jeunes : qui est un groupe lui-même segmenté selon l’âge. En effet le crédit mutuel propose desproduits adaptés : « à la petite enfance », aux « collégiens », aux « lycéens », aux « apprentis », aux « étudiants » et enfin aux « jeunes actifs ».
* Le groupe des particuliers 
* Le groupe des professionnels : qui contient lui aussi des sous-groupes : selon que les professionnels soient des artisans, commerçants, exerçant une activité libérale, un professionnel de la santé, une PME, ouune entreprise.
* Le groupe des agriculteurs : découpé entre les agriculteurs et les viticulteurs.
* Le groupe des associations : découpé selon que l’organisme soit : une association de proximité, une association employeur, un comité d’entreprise.
Le crédit mutuel se positionne sur le marché de la banque de proximité (elle possède un réseau organisé en 18 fédérations régionales), del’assurance, de la finance, de l’immobilier et tout récemment de la téléphonie mobile (détenant depuis mai 2008 90% du capital de NRJ mobile).
Etude du mix :
* Prix : les prix des produits financiers du crédit mutuel sont calqués sur la concurrence.
* Produits : le crédit mutuel dispose d’une multitude de produits notamment pour chaque groupe de segmentation, ainsi n’importe qu’elle personnevoulant un produit financier et allant au crédit mutuel trouvera se qu’il lui va. La conception des produits se base sur les besoins des clients selon leur groupe de segmentation et selon la réglementation en vigueur.
* Distribution : les produits sont distribués selon les attentes des clients, à travers les conseils fournis par les commerciaux des agences de réseaux. Ils sont aussi distribuésau travers d’internet grâce au développement de la banque en ligne ou cyber agences.
* Communication : La communication du crédit mutuel se fait via internet grâce à leur site, grâce aux outils de communication de masse : spots publicitaires, radios, panneaux d’affichages… mais aussi par l’intermédiaire des conseillers qui n’hésitent pas à informer les clients. Il existe aussi des plateformesde télécommunications pour s’informer. La communication s’organise le plus souvent sous forme de campagnes axées sur certains produits.
Concernant les parts de marché :
Le crédit mutuel est un acteur majeur de la banque assurance de détail en France, il détient en effet :
* 17,5 % de part de marché en crédits bancaires
* 11,9 % de part de marché en dépôts
* 1ère bancassureur...
tracking img