Bernarda alba

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (251 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

Nous avons décidé d'étudier la musique comme forme de contre pouvoir. Après nos recherches nous avons constaté que malgré une évolutiondu genre le message est resté le même Qu'il s'agisse de chansonniers qui sont des poètes, musiciens, créateurs de chansons souvent à caractère politiquecomme Gustave Nadaud ou de rappeurs, qui cherchent à dénoncer les injustices, à retranscrire la réalité de leur quotidien ou à responsabiliser lajeunesse, le message est toujours plus ou moins le même

Comment les contre-pouvoirs on évoluer depuis le 19éme siècle a aujourd'hui ?

Du 19éme au21ème, nous avons pu remarquer que la musique, quelle que soit la forme, était un moyen de protester contre l'autorité établie.
Pendant ces siècles, noussomme passer de chansonnier (c'est un poète, musicien, créateur de chanson souvent à caractère politique) à rappeur ( c'est-à-dire une personne qui chercheà dénoncer les injustices, à retranscrire la réalité de leur quotidien) ou encore à chanteur quelconque mais le but etait toujours le même: faire de leurchanson un contre-pouvoir
C'est pourquoi le but de ce projet/de ce powerpoint/de ce tpe
est de montrer comment les contres-pouvoirs ont-ils évoluésdepuis/du 19éme siècle

Afin de répondre à cette problématique, nous vérons dans un premier temps des thèmes contestataire toujours plus ou moins lesmêmes puis ensuite

Thèmes des contestations toujours plus ou moins les même
Mais des genres qui ont évolué.
Efficacité des chansons contestataires.
tracking img