bilan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1075 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 février 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
L'homme, comme tout être vivant, doit disposer d'une alimentation équilibrée susceptible de lui apporter les ressources énergétiques et plastiques dont il a besoin. Les aliments sont la plus grande partie des sources énergétiques de l’homme. D’une part ils assurent la nutrition et d’autre part la fonction de renouvellement des cellules très indispensables au maintien de l’intégrité del’organisme. Pour satisfaire ses besoins quantitatifs et qualitatifs, l’homme a donc besoin d’une alimentation convenable à son âge, ses activités physiques, son sexe, son état physiologique et même au climat sous lequel il vit. Son alimentation doit alors être équilibré et suivi de près pour lui assurer une bonne santé physique. Quels sont alors les besoins nutritionnels de l’homme ? Quels sont lesfacteurs de variabilité de ces besoins et quels sont les critères et exigences qui s’y imposent ?
Voilà là essentiellement les questions autour desquelles notre devoir s’édifiera selon le plan présenté ci-dessus.

CORP DU DEVOIR
I- DEFINITIONS
Afin de nous assurer de votre compréhension du sujet et d’éviter toutes confusions, nous avons choisi d’aborder en premier lieu la définition de certainesnotions que nous avons jugées nécessaires. Il s’agit entre autre des aliments, des nutriments, des besoins nutritionnels, des rations nutritionnelles, des régimes alimentaires.
Aliment : encore appelé nourriture ou denrée, c’est un élément d’origine animale ou végétale (parfois minérale), consommé par des êtres... [à continuer]


Les aliments contiennent des éléments nutritifs indispensables enquantités variables.
Comment savoir s’ils contiennent des lipides, des protides ou des glucides ?

Le bébé mange peu mais souvent. Il boit du lait. L’adolescent à toujours faim. Le vieillard mange moins que l’adulte.
Comment savoir quelles sont les quantités d’aliments à ingérer à chaque âge pour rester en bonne santé ?
Comment fournir les aliments nécessaires à la population en quantitésuffisante ?
Comment gérer un élevage ou une culture pour obtenir un rendement maximal ?

La malnutrition joue un rôle dans la moitié au moins des décès d'enfants
dans le monde, ce qui est plus que n'importe quelle maladie infectieuse – et
pourtant elle n'est pas une infection. Elle laisse, chez des millions de survivants,
des séquelles durables sous forme d'infirmité, de vulnérabilité chroniqueaux
maladies, de handicap intellectuel. Menace pour les femmes, les familles et les
sociétés tout entières, elle constitue une violation insigne des droits de l'enfant.
Longtemps tenue pour une conséquence de la pauvreté, elle est de plus en
plus considérée comme une de ses causes. C'est une crise planétaire, et
cependant elle n'a pas éveillé beaucoup d'inquiétude dans l'opinion.
Lamalnutrition ne dépend pas simplement de la satisfaction de l'appétit: un
enfant qui mange assez pour calmer sa faim immédiate peut néanmoins être
malnutri. La malnutrition est par ailleurs une urgence largement invisible. Les
trois quarts des enfants qui meurent de causes liées à la malnutrition sont atteints
de formes modérées ou légères, qui ne s'accompagnent d'aucun signe extérieur.
Les famines,les guerres et autres catastrophes ne sont responsables que
d'une petite partie de la malnutrition mondiale, mais de telles crises – comme
celles qui frappent aujourd'hui la région des Grands Lacs en Afrique centrale ou
la République populaire démocratique de Corée – sont souvent à l'origine des
formes de malnutrition les plus graves.
La malnutrition des enfants ne se rencontre pas seulementdans le monde en
développement. Dans certains pays industrialisés, les disparités croissantes entre
les revenus et la diminution concomitante des prestations sociales ont des effets
alarmants sur le bien-être nutritionnel des enfants.
Si certaines parties du monde, notamment l'Amérique latine et l'Asie
orientale, ont accompli des progrès spectaculaires contre la malnutrition des
moins...
tracking img