Biographie charles de gaulle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1146 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie de Charles De Gaulle

Enfance et adolescence

Charles de Gaulle est né à Lille le 22 novembre 1890, mais il grandit à Paris. Très tôt, à l'âge de quatorze ans, Charles de Gaulle décide de se consacrer à la carrière militaire et il prépare le concours d'entrée à l'école militaire de Saint-Cyr. En 1908, il est admis dans cet établissement où il apprend son futur métier pendant quatreans. En 1912, il est sous-lieutenant. Il commence sa carrière dans un régiment, à Arras.

1914-1918 : la guerre

Au cours de la Première Guerre Mondiale, le lieutenant de Gaulle lutte vaillamment contre les Allemands : il est blessé à plusieurs reprises, au point d'être laissé pour mort près de Verdun en 1916. En réalité, il a été fait prisonnier par l'ennemi et passe la fin de la guerre encaptivité. Il a beau s'évader cinq fois, rien n'y fait : il est repris par ses gardiens avant d'avoir gagné la France.

1919-1939 : entre les deux guerres

Le capitaine de Gaulle est libéré au moment de l'armistice, le 11 novembre 1918. Dans les années qui suivent, il poursuit sa carrière militaire et est envoyé en mission dans plusieurs pays - Pologne, Liban...
Il s'intéresse également à lavie politique française, en publiant plusieurs ouvrages dans lesquels il critique la politique française de Défense : à ses yeux, il faut donner à l'armée un corps de blindés, afin qu'elle puisse faire face aux chars allemands. La vie privée de Charles de Gaulle connaît un tournant avec son mariage en 1921 avec Yvonne Vendroux, qui lui donnera trois enfants.

1939-1945 : la Seconde Guerre, unerupture pour de Gaulle et pour la France

La France a déclaré la guerre à l'Allemagne nazie en septembre 1939, mais l'armée allemande ne déclenche l'attaque de la France qu'en mai 1940. Les Français sont battus.
En juin 1940, le gouvernement de la France, confié au maréchal Pétain, signe l'armistice avec Hitler. Une grande partie de la France est occupée par les Allemands (ligne de démarcation).Depuis Londres, le général de Gaulle, officier peu connu, refuse cette politique et lance un appel à la Résistance le 18 juin 1940... Sa tâche est difficile, mais les ralliements se multiplient au fil des mois. Une armée de résistance extérieure est créée, de même qu'un gouvernement en exil, qui s'appellera successivement le Comité français de la Libération nationale (CFLN) puis le GouvernementProvisoire de la République française (GPRF).
Le général de Gaulle, à la tête de la France libre, cherche à unifier la Résistance extérieure et la Résistance intérieure. Jean Moulin, envoyé par De Gaulle en France en 1942, réunit tous les mouvements clandestins dans le Conseil national de la résistance (CNR).
Grâce à ces différentes actions, la Résistance participe activement à la libération duterritoire. Après le débarquement en Normandie du 6 juin 1944, Paris est libéré le 25 août 1944. De Gaulle est acclamé sur les Champs-Élysées.

1945-1946 : les débuts de la reconstruction

Une fois le territoire libéré, de Gaulle entreprend, à la tête du gouvernement provisoire, de reconstruire le pays. Il prend plusieurs mesures importantes (création de la Sécurité sociale). Mais, en janvier1946, il quitte le pouvoir, car il est en désaccord avec le poids des partis politiques. La Constitution de la IVe République, adoptée peu après, le mécontente profondément. Il la critique à plusieurs reprises (discours de Bayeux, juin 1946), lui reprochant la faiblesses du pouvoir exécutif. Mais, jusqu'en 1958, ses propos ne sont entendus que par un petit nombre de fidèles. Le général de Gaullereste à l'écart de la scène politique : jusqu'en 1958, c'est sa " traversée du désert ".

1958 : le retour de De Gaulle au pouvoir

La France est confrontée depuis 1954 à une guerre de décolonisation en Algérie. Les Algériens demandent leur indépendance, mais de nombreux Français, notamment ceux qui vivent dans les départements algériens, s'y opposent vivement.
En mai 1958, les Français...
tracking img