Biographie de calderon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (697 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pedro Calderón de La Barca
Poète et dramaturge espagnol de l’époque baroque

Né à Madrid le 17 janvier 1600
Décédé à Madrid le 25 mai 1681

Issu d’une famille noble de castillan, Calderónreçoit une éducation très complète au Collège impérial jésuite de Madrid où il est initié au latin, à la rhétorique et à la lecture des classiques. La rigueur et la logique de l'argumentation de ses textes,la vaste culture qu'ils révèlent sont la marque de l'empreinte profonde laissée par ces années de formation.
Dès 1620, il s’oriente vers la dramaturgie et il participe à des concours poétiques. Sespremières œuvres théâtrales sont elles aussi vivement applaudies, notamment ses comédies de cape et d'épée telles que « La Dame fantôme » et « Le Prince constant ». Calderón écrira 120 comédiesreprésentées lors de fêtes royales.
En 1635, il écrit son œuvre qui deviendra la plus célèbre, un drame philosophique et religieux autant comédie que sacramentelle* intitulé : « La Vie est un songe ».Dans cette pièce, Sigismond** est devenu le symbole universel de l'homme et de sa condition se fiant à des prédictions malheureuses. Au travers de cette pièce, Calderón cherche à analyser la destinéehumaine et le libre-arbitre.
L’inspiration de Calderón est à l’origine profane puis il se dirige vers des œuvres à caractère sacré. Ses compositions trouvent ainsi leur inspiration autant dans lesthèmes religieux, moraux, historiques que philosophiques.
Il finit par attirer l’attention de Philippe IV. En 1936, le souverain l’invite à rejoindre sa cour : il le fera Chevalier de Saint-Jacques etveillera à toutes les dépenses occasionnées par les représentations de ses pièces.
En 1651 Calderón est ordonné prêtre et jusqu’à sa mort. Il n’écrira plus que des pièces sacrées (sacramentelles***),dont « le Grand Théâtre du monde » et quelques divertissements pour la cour du roi. Il devient chanoine de Tolède, puis revient à Madrid.
Dans les années 1660, il dévie plus particulièrement...
tracking img