Biographie kubrick

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (905 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Stanley Kubrick est né le 26 juillet 1928, dans le Bronx, au sein d'une famille de la classe moyenne.
Il reçoit son premier appareil photographique à l'âge de treize ans; c'était un cadeau de sonpère - un médecin - qui l'initia à la photographie.
Il réalise des études médiocres et à 17 ans intègre l'équipe de la revue "Look" en tant que photographe.
Il y réalise un essai photographique surle boxeur Walter Cartier. Il apprend la composition d'une image, les éclairages, l'usage des extérieurs, l'art de saisir le mouvement.
A dix-neuf ans, sa passion du cinéma devient obsession : ilpasse cinq soirs par semaine au Museum of Modem Art pour voir les anciens films célèbres tout en consacrant ses week-ends à voir les films nouveaux.
Il voit le meilleur et le pire mais il considère quetout film vu est formateur
Les débuts
A 21 ans il réalise son premier court-métrage documentaire, "Day of the fight" (1950), sur le même boxeur Walter Cartier, puis " Flying Padre "(1951) qu'ildéfinit lui-même comme "une chose idiote à propos d'un prêtre du Sud ouest qui, dans un petit avion, vole vers sa paroisse isolée ".
Dans ces deux films, Kubrick fit tout lui-même : il fut scénariste,réalisateur, cameraman, ingénieur du son et monteur.
Avec cette initiation générale à l'art et ces deux succès mineurs ( Il réussit à vendre ces films à RKO Pathé et à rentrer dans ses frais), ildémissionne de Look afin de se vouer à plein temps à la réalisation cinématographique.
Les premiers longs métrages
En 1952, il demande à un de ses amis poète, Howard Sackler, d'écrire un scénario defiction, "Fear and Desire", centré sur la guerre, et commença à collecter des fonds.
Il produit ses premiers films en empruntant de l'argent, et en hypothéquant sa maison : il réalise alors une série defilms à petit budget, comme "Le Baiser du tueur" (1955), "Ultime Razzia" (1956).
A cette époque les réalisateurs indépendants étaient rares, ce qui lui vaut d'être remarqué par Kirk Douglas,...
tracking img