Blum

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (345 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Blum face à la conférence de MunichLors de la signature des accords de Munich (fin septembre 1938), Léon Blum n'exerçait aucune fonction gouvernementale. Il était président du groupe SFIO à laChambre des députés et principal éditorialiste du journal Le Populaire. Son attitude a longtemps été controversée : il est tantôt qualifié de munichois, tantôt (le plus souvent) d'antimunichois. Ilapparaît aujourd'hui comme acquis qu'étant intimement opposé aux accords, il a cédé à l'ivresse générale qui s'est alors emparée de l'opinion publique ainsi que de l'écrasante majorité de la classepolitique (dont son propre parti), et les a finalement approuvés publiquement le jour de leur signature ainsi que dans les quelques jours suivants. Néanmoins, peu de temps après, il se ravise et plus rienn'entravera ses positions de fermeté face aux fascismes, et dans la poursuite de son combat pour le réarmement de la France, au prix de la division de son propre parti[3].
Citations :
8septembre : avant la signature, pendant les négociations : « il n'est pas possible que la souveraineté et l'indépendance de la Tchécoslovaquie lui soient maintenant arrachées lambeau par lambeau. [...] Ce quiest en cause, c'est le sort de l'Europe, le sort de la liberté en Europe, Grande-Bretagne et France comprises »[8]
20 septembre, à l'approche de la conférence : « la guerre est probablementécartée. Mais [...] je n'en puis éprouver de joie et me sens partagé entre un sentiment de lâche soulagement et de honte »[8]
29 septembre, jour de la réunion de la conférence : « on commettrait unegrave erreur si on contrariait en quoi que ce soit cet espoir et cette joie, car ils sont en eux-mêmes une puissance de paix et une chance de paix »[9] ; le 1er octobre, lendemain de la signature, ilfait part de son « sentiment de délivrance »[9]
le 5 octobre (5 jours après la signature des accords), dans un éditorial, et à l'encontre de l'opinion dominante : « je demande un effort de...
tracking img