Bunraku

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2573 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Aller à : Navigation, rechercher
|Le théâtre de marionnettes Ningyo Johruri Bunraku * |
| |
|[pic]|
|Patrimoine culturel immatériel |
|de l’humanité |
||
| |
| |
|[pic]|
|Poupée de bunraku prise à la Tonda ningyō kyōyūdan (冨田人形共遊団, Tonda ningyō kyōyūdan?, troupe de poupées de bunraku Tonda) |
|Pays |[pic] Japon|
|Région |Asie et Pacifique ** |
|Liste |Liste représentative |
|Fiche |00064|
|Année d’inscription |2008 |
|Année de proclamation |2003 |
|* Descriptif officiel UNESCO|
|** Classification géographique UNESCO |
|modifier [pic] |

Le bunraku (文楽, bunraku?) est untype de théâtre japonais datant du XVIIe siècle. Les personnages y sont représentés par des marionnettes de grande taille, manipulées à vue[1].
Tradition théâtrale plus particulièrement originaire de la région d'Ōsaka, le bunraku est interprété par un seul récitant qui chante tous les rôles, et trois manipulateurs pour chaque marionnette. Les marionnettistes sont visibles par le public etutilisent soit la gestuelle furi, plutôt réaliste, soit la gestuelle kata, empreinte de stylisation, selon l'émotion recherchée.
Les manipulateurs respectent une hiérarchie réglée en fonction de leur degré de connaissance dans l'art du bunraku. Ainsi le plus expérimenté (au moins vingt ans de métier) manipule la tête et le bras droit, le second le bras gauche et le dernier (le novice) lespieds. Pour pouvoir être manipulée, la marionnette possède ce qu'on appelle des contrôles ou baguettes sur ces différentes parties.
Afin de manipuler plus aisément la marionnette, les manipulateurs se déplacent en position de kathakali, jambes à demi fléchies. Ils doivent ainsi faire beaucoup d'exercices physiques et d'assouplissement afin d'être les plus agiles possible.

|Sommaire...
tracking img