Causes traditionnelles de l'inflation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1129 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les causes traditionnelles de l’inflation
L’inflation se manifeste par la hausse durable et généralisé des prix et se traduit par une baisse de la valeur de la monnaie qui perd ainsi une partie de son pouvoir d’achat.
Lorsque les prix ne sont pas fixés par l’Etat ou par une entreprise en situation de monopole, elle a comme causse : une augmentation de la demande, des coûts de production, ou dela quantité de monnaie en circulation.
1. L’inflation par la demande et par les coûts

2.1 L’Inflation par excès de demande
Si la demande excède l’offre, les prix ont tendance à augmenter. Il y a donc un risque d’inflation lorsque la demande s’accroit et que l’offre est inélastique par rapport à celle-ci. L’offre est inélastique ou faiblement élastique par rapport à la demande dansces deux cas :
* Lorsque le plain emploi des facteurs de production empêche toute augmentation de la production à court terme.
* Lorsque les anticipations des entreprises sont mauvaises et qu’elles n’ont pas confience en l’avenir. (La relance de 1981-1982, s’est traduite par une inflation car les entreprises, pessimistes n’ont pas augmenté leur production.
2.2 L’inflation par lahausse des coûts de production
L’inflation importé, c’est lorsque les prix des biens intermédiaires importés pour la production augmentent, ce qui entraine une augmentation des coûts de production, donc une augmentation des prix. Par exemple, l’augmentation des matières premières, en particulier le pétrole. (1973 lors du premier choc pétrolier, entrainant un quadruplement du prix du baril (3$ à12$) qui a entrainé une augmentation des coûts de production qui a engendré une forte inflation dans les pays consommateurs.)
Le coût du travail (salaires, cotisations sociales) : Les salaires peuvent être augmentés sans risque de gonfler les coûts de production tant que leur hausse est inférieure à celle de la productivité. En revanche toute augmentation des coûts salariaux supérieure à celle dela productivité est source d’inflation. (Exemple secteur tertiaire qui réalise de faibles gains de productivité, peuvent être générateurs d’inflation lorsque les salaires de ce secteur suivent la même progression que ceux des autres secteurs.
L’inflation un phénomène auto-entretenu par la spirale inflationniste, la hausse des prix conduisent généralement à une hausse des salaires à la suite derevendications des salariés qui ne veulent pas voir leur pouvoir d’achat s’écrouler (Exemple en France 1969 les accords de Grenelle), ce qui augmente les couts de production et mène a une hausse des prix. D’un autre côté l’augmentation du poids des salaires dans la VA, fait chuter le taux de marge (EBE/VA), les entreprises ont de plus en plus de mal de s’autofinancer et doivent donc recourir aucrédit pour investir (d’autant plus que le taux d’intérêt faible à cette période allait dans le même sens), il y a encore création monétaire qui provoque l’inflation aussi.
2. Les causes monétaires de l’inflation

3.3 L’analyse monétaire de l’inflation
Selon la théorie quantitative de la monnaie, toute augmentation de la quantité de monnaie supérieure à l’augmentation de la productionse traduit par une hausse des prix. (Lors de la découverte de nouveaux gisements d’or, les classiques expliquent ainsi l’augmentation des prix)
Milton Friedman, chef de file de l’école monétariste, affirme que la cause immédiate et systématique de l’inflation, est un accroissement anormalement rapide de la masse monétaire, par rapport au volume de production. La faute selon lui est de l’Etat,que ces tendances à avoir plus de dépenses que de recettes, à injecter de l’argent dans l’économie afin de lutter contre le sous-emploi, à contenir les taux d’intérêt pour favoriser l’investissement, incitent à créer trop de monnaie. Milton Friedmann préconise des politiques de règle qui visent à fixer à l’avance la croissance de la masse monétaire et à s’y tenir. Il critique les politiques...
tracking img