Chaine logistique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2581 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
BTS M.U.C. Informatique

« Supply Chain » Management

On confond souvent la logistique avec le supply chain. Pourtant les points communs de ces deux fonctions sont à nuancer :

• La logistique est la partie opérationnelle : la gestion des flux physique de la marchandise
• La supply chain est la partie organisationnelle : le process.

Un supply chain manager a la charge de la gestion del'ensemble des flux marchands, du stock de nos fournisseurs jusqu'aux réserves des magasins. Il maitrise tout le processus d'acheminement des produits et peut donc d'optimaliser la chaîne pour réduire délais et cours. La logistique et la supply chain sont donc complémentaires.

Définition : La gestion des chaînes d’approvisionnement est un ensemble d’approches utilisées pour intégrerefficacement les fournisseurs, les manufacturiers, les entrepôts, les distributeurs, les détaillants et les clients de manière à produire et à distribuer les bonnes quantités de produits, aux bons endroits et au bon moment pour réduire les coûts inhérents à l’ensemble du système, tout en rencontrant les niveaux de services désirés par les clients.

I LES RAISONS DU SUPPLY CHAIN

A / Une nouvelleapplication des NTIC

[pic]

La réduction des délais de conception ( time to market) est un des moteurs de cette évolution. L’exploitation des outils de gestion électronique devient alors une nécessité. Il faut
maîtriser les systèmes d’information et les réseaux de communication. Né avant l’avènement d’Internet, l’EDI (échange de données informatisées ) est un des outils d’échange de données lesplus anciens.

C’est l’un des plus formalisés et des plus normalisés, permettant des échanges de données entre plates-formes informatiques différentes. Dans la pratique, l’EDI concerne principalement des opérations de transactions commerciales entre entreprises : commandes, facturation, paiement.

Avec l’EDI, le fournisseur reçoit sur son écran une commande émise au format normalisé par leclient. L’EDI permet une réduction des coûts administratifs, une meilleure gestion des stocks et par conséquent de la trésorerie, autant de moyens qui permettent d’améliorer les performances de l’entreprise. Avant, chaque donneur d’ordres avait sa propre façon d’exprimer ses besoins. Ce qui était parfois source d’erreurs dès lors qu’il fallait ressaisir une commande dictée par téléphone, transmise partélécopie ou par courrier. Un risque désormais écarté avec l’apparition de l’EDI.

L’exemple de Sollac : spécialiste des aciers plats au carbone, Sollac fait 30 à 40% de son chiffre d’affaire avec le secteur automobile. Avec l’EDI, Sollac devrait économiser 200 millions de francs avec l’amélioration de la gestion des stocks et de la logistique. Le système étant conçu pour gérer et prévoir lesbesoins du client, il a une vision consolidée des stocks qu’il possède. Ce qui épargne le risque d’une rupture d’approvisionnement ou, au contraire, un retour des surplus.

B / Problématique de l’hypermarché.

Le supply chain permet une vue globale de la chaîne d’approvisionnement. De fait, un supply manager est en mesure de vérifier s’il n’y a pas trop d’intermédiaires dans le flux, trop deruptures, d’analyser la chaîne de valeur de la logistique, éviter les process redondants, les sur-stocks, déceler les casses dans le transport. C’est tout l’interêt d’une gestion centralisé par le SI, comparativement à la méthode traditionnelle qui cloisonnait les responsabilités.

Exemple de résolution de problème : trop de casse sur les eaux minérales lors des livraisons. Le supply manager peutconstater des commandes de demi-palettes et suggérer des commandes par palettes entières à périodes plus espacés pour éviter ces casses à la livraison.

Le supply manager suit la marchandise en temps réel, où qu’elle soit : au Brésil, comme dans un container dans l’Altlantique. Mais un hypermarché possède jusqu’à 25 000 références, de 6000 fournisseurs différents. Les logiciels doivent venir à...
tracking img