Charles baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2824 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 4 : Les fleurs du mal- Baudelaire (1857)

Ce recueil occupe une place à part dans la littérature.
C’est une des œuvres majeures qui va beaucoup influencer les poètes de la fin du 19e siècle.
Une œuvre impossible à classer dans un courant précis et un des plus grands scandales de la littérature française.

I. L’auteur : Charles Baudelaire (1821-1867)

Son œuvre va être marquée parquelques éléments biographiques :
- Baudelaire a perdu son père à six ans. Très attaché à sa mère, il vit son remariage comme une trahison, comme un rejet. Dès lors, on va retrouver dans son œuvre l’idée qu’il est un expulsé, un banni et le désir de retrouver un paradis perdu (celui de m’enfance) à travers la poésie.
- Après des études marquées par la solitude et l’ennui, Baudelaire se lancedans les plaisirs de la vie et accumule les dettes. Sa vie est oisive et son ambition de devenir auteur dérange profondément sa mère et son beau-père qui vont essayer de s’y opposer. Dès lors, on va retrouver dans son œuvre un refus de valeurs de la société bourgeoise (le souci de respectabilité, l’argent, la famille, la religion). Pour lui, un artiste ne doit pas essayer de plaire mais il al’obligation de déranger. Ce qu’il reproche aux bourgeois, c’est de ne pas penser, ne pas créer.
- Baudelaire se fait connaître comme critique d’art (il a également été traducteur de l’écrivain E. A. Poe). Il voudrait expliquer l’art au public et le sensibiliser à la beauté. Dès lors, on va retrouver dans son œuvre le thème de la beauté et les références à l’art occuperont une place centrale.
En 1857, ilpublie Les fleurs du mal qui ne rencontrent pas un grand succès (1100 exemplaires vendus), même si le milieu des écrivains est emballé. Ce recueil lui vaudra d’ailleurs un procès.
La fin de sa vie est une suite de désillusions : conflits familiaux, dettes, maladies, échec de son séjour en Belgique.

II. Présentation du recueil

Ce recueil est composé de 126 poèmes. Il est considéré commel’œuvre la plus importante de Baudelaire. C’est l’œuvre qui lui vaut d’être considéré comme l’un des plus grands poètes de notre littérature.
Pourtant, les choses ne s’annonçaient pas bien en 1857. Cette œuvre ne lui apporte pas la richesse. Elle lui vaut même d’être condamné pour outrage à la morale publique (une amende de 300 F) et l’obligation de retirer 6 poèmes.
Malgré cette incompréhension dugrand public, un certain nombre d’éléments vont amener la critique à y voir un chef-d’œuvre.
1. Son originalité

L’œuvre est inclassable. Baudelaire n’appartient à aucun mouvement littéraire. Il exprime dans ce recueil une vision de la vie et de l’art qui lui sont propres.
D’une part, la vie est pour lui une constante opposition entre le spleen (une souffrance morale dominée par l’ennui et lalassitude) et la recherche d’un idéal inaccessible. Le spleen engendre la soif d’idéal et le caractère inaccessible de l’idéal augmente le spleen.
D’autre part, et le titre du recueil le souligne, il y a chez Baudelaire la conviction que l’art permet d’extraire quelque chose de beau des choses les plus horribles.

2. Son influence

Ce recueil a été très bien reçu par les artistes. Qu’ils’agisse d’écrivains confirmés comme Victor Hugo ou de jeunes poètes qui s’inspireront de Baudelaire comme Verlaine.

3. Sa longue élaboration

Baudelaire a mis 15 ans à élaborer ce recueil, ce qui illustre son perfectionnisme. La place de chaque mot dans un poème et celle de chaque poème dans le recueil ont fait l’objet d’une intense réflexion lors des 2 éditions du recueil.
NB : Même si on situe Lesfleurs du mal en 1857, l’édition que nous allons étudier est celle de 1861.

Ce recueil a une structure très précise en 6 parties :
- La 1e (la plus longue) : Spleen et idéal
Elle met en évidence l’angoisse de l’opposition entre ces 2 termes et l’angoisse née du
née du triomphe du spleen.
- Les 5 autres parties constituent des tentatives pour échapper à cette angoisse....
tracking img