Civilisation arabe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 53 (13209 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Civilisation Arabe.

Dossier : sur la pensée, les mouvements politiques, artistiques, religieux… il est à rendre le 25 mars.

But :
Mouvements intellectuels, politiques, religieux. L’histoire de la pensée, découverte de grands intellectuels, pensée philosophique, artistique, littéraire. Evolution de ces mouvements politico-religieux. Enfin, la rencontre des cultures.

L’Orientalisme.Quelle définition de l’orientaliste ? Ne veut pas dire celui qui est originaire de l’orient, ce mouvement n’est eu Europe et concerne les occidentaux. Ces orientalistes se divisent en 2 grandes tendances, l’une culturelle et l’autre savante ou universitaire. La grande différence est que pour le culturel, l’orient est un objet d’aspiration (écrits de romans, création de peinture…). Savants etuniversitaires vont plus loin et choisissent l’orient comme objet d’étude, ils étudient les langues, la littérature et deviennent des spécialistes de l’orient. Orientaliste ne veut pas dire que l’on se limite géographiquement à l’orient, mais un orientaliste et aussi un spécialiste du Maghreb, de l’Andalousie. C’est une limite intellectuelle et non géographique. L’orientalisme est considérésymboliquement comme un pont entre l’occident et l’orient.

Les origines de l’orientalisme.

Depuis 1838, cela désigne un engouement qui s’est largement répandu durant la période romantique pour tout ce qui est oriental et surtout les études consacrées aux langues et aux cultures de l’orient. Les savants qui étudie l’orient est appelé orientaliste en 1799. L’académie française a intégré le motd’orientaliste à son dictionnaire qu’en 1835. En Europe, particulièrement en France, les bibliothèques organisaient un certain nombre d’expositions sur les orientalistes. « Dès le début du XVIIIème siècle, l’orient est pour le monde occidental l’objet d’explorations, d’études, de rêves et de fantasmes sans cesse renouvelés. » Victor Hugo a écrit un livre intitulé « les orientales », il dit « Au siècle deLouis XIV, on était helléniste, maintenant, on est orientaliste (…). Tout le continent penche à l’Orient », Hugo n’est pas un orientaliste savant, il s’en est inspiré. D’autres exemples peuvent être cités, Pierre Loti (1850-1923) a beaucoup voyagé, il a construit une maison à l’orientale au 141 rue Pierre Loti à Rochefort. Elle sert aujourd’hui de musée. Pierre Loti aimait beaucoup les fêtesdéguisées, il s’y habillait à l’oriental et invitait ses amis à se déguiser aussi. Une autre figure de l’orientalisme culturel, Isabelle Eberhardt (1877-1904) d’origine suisse, elle a choisi l’Algérie et pour pouvoir y rester elle s’est marié à un algérien, ainsi elle a acquis la nationalité française. Elle a fait l’objet de plusieurs biographes. Isabelle Eberhardt s’habillait en homme ainsi elle a puintégrer quelques assemblées masculines. Estelle Lucien, un biographe, dit d’elle « Isabelle Eberhardt lance les femmes dans l’aventure » (Référence : Edmonde Charles-Roux, « Isabelle du désert »). Isabelle a fini sa vie tragiquement, noyée dans le désert. Ses manuscrits ont été sauvés par le maréchal Lyauthey, gouverneur du Maroc. C’est l’un des rares colonialistes éclairés. Quelques exemplesd’orientalistes au point de vue de la peinture. Henry William Pickersgill peint James Silk Buckingham et Elizabeth sa femme. Sir Robert Shirley, ambassadeur d’Iran s’habillait à l’oriental.
Les femmes étaient des modèles pour ses peintres mettant bien en valeur les bijoux orientaux (Luis Riccardo Falero). Un chef d’œuvre se trouvant au Louvre, l’Odalisque (Ingres). Certains orientalistes ne sontjamais allé en Orient, ils sont surtout intéressé par les lectures des orientalistes. Odalisque est un mot qui vient du Turc qui signifie la femme de chambre. On imaginait les femmes orientales dans leur résidence. Ingres a peint aussi le Bain Turc, qui deviendra le hammam. Ces orientalistes peint ont fantasmés, imaginé ce que pouvait être les lieux. C’est le cas d’Ingres mais aussi de Gerome...
tracking img