Clonage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2285 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

Depuis toujours, l’être humain ne cesse de se poser des questions. Celles-ci, peuvent être banales, mais elles peuvent aussi soulever des points éthiques. Durant le dernier centenaire, le rythme de la recherche et des découvertes scientifiques ne cesse d’augmenter. Presqu’à chaque jour, nous sommes témoins de nouvelles découvertes scientifiques. Ces découvertes vont jusqu'àl’essence même de l’être humain. Pour démontrer cette évolution, nous n’avons qu’à penser au clonage humain. Voilà qu’il y a seulement une vingtaine d’année, le clonage était de l’ordre de la science fiction. Aujourd’hui, il est rapidement en train de devenir réalité. Ce progrès scientifique mène à se poser plusieurs questions : Le clonage peut-il être bénéfique pour la société? Jusqu’à quel pointla pratique du clonage devrait être permise? Mais une question encore plus importante demeure : Cloner des humains, est-ce éthiquement correct? Dans les prochains paragraphes, nous expliquerons le clonage reproductif en général, les arguments en sa faveur et en sa défaveur, le point du vue selon Kant et John Stuart Mill (l’utilitarisme). Nous finirons par notre point du vue personnel face à cettequestion.

Le clonage reproductif

Plusieurs personnes ne connaissent pas le procédé pour cloner quelqu’un. Pour plusieurs, lorsqu’on parle de clonage, la première image venant à leur tête est quelqu’un qui entre dans une machine et qui, à la fin du procédé, sort avec un jumeau. Détrompez-vous, le clonage se fait à l’état des cellules. Comme la plupart le savent, pour faire unenfant, il doit y avoir un homme et une femme, des spermatozoïdes et un ovule. Voilà ce que l’on appelle la reproduction sexuée. Lorsque l’ovule est fécondé, c’est-à-dire que le spermatozoïde est entré à l’intérieur de l’ovule et que les deux noyaux se sont fusionnés, il en résulte un embryon. À l’intérieur de l’embryon, il y a des cellules qui sont dites multidisciplinaires. Elles ont toutes lescaractéristiques du corps humain, elles se nomment aussi cellules souches. Plus les jours avancent, plus les cellules souches se divisent successivement pour se transformer en cellules spécialisées. (Cellules souches du sang, de la peau, du foie, etc.) Maintenant, il peut aussi y avoir la reproduction dite asexuée. Voilà où le clonage entre dans la partie. Donc, au lieu de féconder l’ovule avec unspermatozoïde, l’ovule est fécondé par le noyau d’une cellule de l’organisme à cloner. Pour ce faire, la cellule prise était une cellule spécialisée, que des scientifiques ont ramenée à l’état de cellule souche, ce qui forme un embryon identique à celle de la personne à cloner. Y a-t-il déjà des clones parmi nous? La réponse est oui, les jumeaux. Lorsque l’ovule est fécondé, il devient un embryon.Entre la fécondation et le 5e jour, l’embryon se divise en deux et forme donc deux embryons identiques, ce qui fait d’eux des « clones » naturels et par pur hasard. La division s’est faite naturellement et non par la main de l’homme. Il y a déjà des tests qui ont été effectués sur des animaux. En février 1997, naissait Dolly, une brebis et le premier mammifère à être cloner. Pour ce faire, il fallu277 embryons. Sur ces 277, 29 furent implantés avec succès et seulement un seul se développa avec succès. Ils eurent quelques problèmes avec Dolly. La cellule avait été prise d’une brebis de 6 ans. Ce qui fait en sorte que Dolly, à l’âge de 1 an avait en réalité le bagage génétique d’une brebis de 6 ans. Elle a eu des problèmes de vieillissement prématuré, respiratoire et d’arthrite. Elle dut sefaire euthanasier en 2003 à l’âge de 6 ans, alors qu’une brebis a normalement une espérance de vie d’environ 11 ans. Ce qui peut nous amener à se demander si le clonage est sécuritaire?

Arguments en faveur du clonage reproductif

Pour plusieurs personnes, être capable de cloner serait une technique supplémentaire pour les parents infertiles, pour les mères célibataires, et les couples...
tracking img