Cohabitations en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2228 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Mercredi 9 mars 2011
L1 : DROIT
Gr : 7
Comparez les différentes cohabitations en France.

Le mot « cohabitation » dans son usage actuel n’est apparu que vers le milieu des années 70. La cohabitation désigne la coexistence institutionnelle entre un chef de l'État et un chef du gouvernement (issu de la majorité parlementaire) politiquement antagonistes c’est-à-dire lorsque la majoritégouvernementale et parlementaire soit d’orientation politique opposée à celle de la majorité présidentielle. Autrement dit, la cohabitation se définit comme la coexistence d’un président de la République et d’une majorité politique qui lui est opposée à l’Assemblée nationale. L'exemple le plus connu de cohabitation est celui qui s'est présenté en France sous la Ve République. En France cela se traduit parune opposition politique entre le président de la République et le Premier ministre. Dans ce système politique où le Président de la République a habituellement un rôle actif, compte tenu du caractère dualiste du régime parlementaire, il y a cohabitation lorsque les deux têtes de l'exécutif, président et gouvernement, appartiennent respectivement à des groupes politiques opposés. Cette situationde cohabitation n’est pas récente. Ainsi, on note déjà des situations semblables à une cohabitation comme au 18ème siècle avec Louis XVI qui s’est retrouvé face à une Assemblée élective. L’opposition qu’a connue Louis XVIII face à l’Assemblée constituante qui était composé d’une large majorité de républicains modérés ou de radicaux constitue aussi une forme de cohabitation. On peut aussi étudierle cas de Patrice Mac-Mahon qui fût Président de la République de 1873 à 1879 et qui a du cohabiter pendant son septennat avec un Premier ministre Républicain alors que lui était Royaliste.
Mais plus récemment Cette configuration est apparue trois fois depuis l'entrée en vigueur de la constitution de 1958 : (1986-1988 François Mitterrand- Jacques Chirac, 1993-1995 François Mitterrand-EdouardBalladur et 1997-2002 Jacques Chirac- Lionel Jospin).
Constitutionnellement, le chef de l'État assure la représentation de la France à l'étranger et décide de l'orientation de la alors que le premier ministre assure la gestion des affaires intérieures. [D'après le discours du 27 août 1958 de Michel Debré Président de la République la cohabitation est la « clef de voûte » du régime. Lorsqu'il a lesoutien de la majorité parlementaire il joue un rôle primordial mais si celle-ci lui fait défaut alors son rôle est nettement plus effacé. Par ailleurs, la Ve République a aussi connu de différentes cohabitations qui laissent des conséquences politiques plus ou moins gênantes.
La cohabitation en France a toujours été cause de conflictualité, on peut supposer que c’est parce que le chef de l’Étatne veut pas abandonner toute prétention à gouverner. Il n’a jamais désiré s’inscrire dans le cadre d’un régime parlementaire classique.
Aux débuts de la Vème République, la cohabitation était tout d’abord présentée comme inconcevable en 1958, elle s’est ensuite transformée en crise du gouvernement dans les années 1960-70. En 1983, Édouard Balladur tente de faire passer un message en affirmant quela cohabitation évite une crise entre le Président et l’Assemblée; cette idée finira par être largement acceptée en 1986.
La naissance de la cohabitation vient de la différence entre la durée du mandat présidentiel (7 ans jusqu’à la révision constitutionnelle du 2 octobre 2000 instituant le quinquennat) et la durée de la législature (5 ans). Cela donne ainsi aux électeurs la possibilité dedésavouer la majorité présidentielle à l’Assemblée nationale en y élisant une majorité au chef de l’État. C'est Valéry Giscard d'Estaing, qui un des premiers, envisage la cohabitation le concept est repris par Édouard Balladur[ qui lui donne un nom : cohabitation.
Depuis longtemps la cohabitation était considérée comme improbable, mais elle est cependant devenue réalité 28 ans après la promulgation...
tracking img