Coluche

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1799 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Avec son nez rouge, son t-shirt jaune et sa salopette bleu ciel, voilà comment nous nous souvenons de Coluche. À moins que vous ne lui préfériez sa tenue de mariée, durant son faux mariage avec Thierry Le Luron ; ou encore avec l'écharpe de la France, durant sa campagne pour les présidentielles. Joyeux luron, comique, acteur, fondateur des Restos du cœur, militant en faveur du mariage homosexuel…Mais qui était donc ce drôle de numéro, disparu trop tôt, mais toujours tellement présent dans nos cœurs ?
Coluche un entrepreneur ?
Attiré par la musique, il chante dans quelques cabarets et bars. Mais sa carrière ne débute véritablement qu'en 1969, lorsqu'il fonde le Café de la Gare avec Romain Bouteille, Patrick Dewaere, Miou-Miou…Ils veulent crée un endroit novateur, ni tout à fait café,théâtre ou salle de spectacle, mais bien un peu des trois. Pari réussit : le premier café-théâtre voit le jour, dans le Passage d'Odessa dans le XIVe arrondissement de la capitale. Son slogan - (autodérisoire ) : " c'est moche, c'est sale, c'est dans le vent " et sa première série de sketches intitulée " allume, j'étouffe " annonce la couleur. Le succès est au rendez-vous, Claude Berri lui proposemême le premier rôle du film Le Pistonné. Mais les producteurs refusent de tout miser sur un inconnu et Coluche doit se contenter du plus petit rôle.
C'est à cette époque que ses relations deviennent tendues avec Romain Bouteille : un choix s'impose, l'un des deux doit partir. Coluche décide de s'en aller et de se faire un nom de son côté. Il fonde en 1971 la troupe " Au vrai chic parisien " dont lepremier spectacle s'intitule " Thérèse est triste " : tout un programme ! Les sketches sont programmés en première partie du show de Dick Rivers à l'Olympia. Après plusieurs spectacles, nouvelles tensions, nouveau départ de Coluche. Il se lance alors dans sa carrière solo : publicités, petits rôles au cinéma (Peau d'âne en 1970, Madame êtes-vous libre ? en 1971) et premier one man show : " Mesadieux au Music Hall ", où il revêt ses désormais célèbre t-shirt jaune et salopette bleue. Le succès est fulgurant, à tel point qu'il va jouer au nouveau Café des artistes (il ne coupera jamais tout à fait les ponts avec ces anciennes troupes), à guichets fermés, puis à l'Olympia en 1975 ! Sa carrière est lancée, il anime même une émission télé " C'est l'histoire d'un mec ". Très vite, Papy Mougeotet sa parodie du schmilblick de Guy Lux font le tour des foyers français.

Sa vie privée prend également un nouveau tournant : il se marie le 16 octobre 1975 avec Véronique Kantor, avec qui il aura deux enfants : Romain en 1972 et Marius en 1976. Parallèlement il excelle au cinéma : l'aile ou la cuisse et Le Grand bazar (1976), films de Claude Zidi - réalisateur pour lequel il tournera denombreuses fois -, Inspecteur La Bavure (1980). Mais c'est réellement sur scène qu'il se sent le mieux et repart en tournée avec des sketchs qui feront rire la France entière.

Véritable tourbillon social, Coluche, annonce le 30 octobre 1980 sa candidature aux présidentielles de 81. Blague, projet sérieux ? Le slogan laisse planer le doute : " bleu, blanc, merde ". Coluche ne sera jamais vraimentclair sur le sujet. Il n'ira pas jusqu'au bout du projet, même si 16 % des intentions de votes lui donnaient la part belle. Pourquoi ? Subissant la pression du milieu (menaces anonymes), il décide de tout laisser tomber en avril 1981 après l'assassinat de René Gorlin, son régisseur. Période sombre pour l'artiste qui divorce à cette période. Déprimé, il se réfugie un temps dans l'alcool et la drogue,mais se ressaisit vite. Les films s'enchaînent : Le Maître d'école (1981), Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine (1981), Banzaï (1983), Tchao Pantin (1983) pour lequel il obtient le César du meilleur acteur en 1984…

Provocateur de première, il se marie (pour de faux) le 25 septembre 1985 avec Thierry Le Luron " Pour le meilleur et pour le rire ". Derrière ce canular, il soulève encore...
tracking img