Commentaire comparatif therese raquin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (909 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire composé comparatif Thérèse Raquin : les baisers.
Ier point : Le premier baiser et son introduction
Le premier baiser des amants Thérèse et Laurent arrive assez vite dans l’intrigue, au6è chapitre. A quoi Emile Zola prépare-t-il le lecteur dans ce passage ?
1- Description du tableau
Au début du paragraphe, Laurent vient de finir le tableau de Camille qu’il peint depuisplusieurs jours. L’auteur décrit tout d’abord un « portrait ignoble, d’un gris sale, avec de larges plaques violacées ». Par le mot portrait, l’auteur sous-entend que c’est une représentation de Camille,mais comme Laurent le voit. On comprend donc que ce dernier n’en a pas une image très positive, il représente Camille avec des couleurs ternes, grisâtres. Il voit aussi Camille comme quelqu’un detoujours malade, faible, les plaques violacées rappellent des symptômes de malades.
L’auteur enchéri, insiste sur le teint blafard du mari, il veut donner une mauvaise image à Camille, l’image d’un hommeassez laid, particulièrement quand il dit que les traits convulsionnés rendaient la « sinistre ressemblance plus frappante ». Il utilise des hyperboles et des amplifications, pour faire passer unmessage péjoratif au lecteur.
Il en arrive même à dire que son visage ressemble « à la face verdâtre d’un noyé ». On comprend qu’Emile Zola prépare clairement le lecteur à la suite des évènements,l’homicide des futurs amants, et ceci juste avant que Laurent et Thérèse s’embrassent. On précise que Laurent a donné « le dernier coup de pinceau », il a achevé sa toile, le modèle qu’il représentait,comme il achèvera Camille quelques semaines plus tard…
Malgré ça, on trouve le tableau magnifique, particulièrement Camille qui s’admire, est « enchanté », pense avoir « un air distingué » sur latoile. Camille est donc un homme narcissique, qui ne regarde que lui-même et porte finalement peu d’importance à ceux qui l’entourent. Thérèse qui est sa femme ne demanderait qu’à être regardée, mais...
tracking img