Commentaire de texte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2907 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Philosophie de la connaissance
L3 S6

SUJET : Texte de Canguilhem, « Modèles et analogies dans la découverte en biologie », in Etudes d’histoire et de philosophie des sciences, Paris, Vrin 1968, réimp.1994, p.311-316.

La construction de modèle, si courante dans la pratique et si présente dans les discours scientifiques est bien souvent ignorée en philosophie des sciences. Fortheureusement, font exception des textes comme celui de Canguilhem que nous allons étudier aujourd’hui. . Il désigne alors la représentation simplifiée, qui recourt fréquemment au symbolisme mathématique, des relations et des fonctions intervenant entre les éléments d'un ensemble ou d'un système. De ce point de vue, on peut affirmer que l'élaboration de modèles est devenue une pratique présente danstoutes les disciplines scientifiques.
Le modèle est en son sens le plus courant, ce que l’on imite. Modèle vient de modellus en latin qui signifie «mesure », mais nous verrons plus tard le rapprochement que nous pouvons opérer entre ces deux notions. En effet, ce terme de «modèle » repose sur deux ensembles primordiaux. Il y a en première instance l’idée que le modèle n’est qu’un simple moule, n’étantainsi qu’une copie de l’original, mais aussi il y a une autre notion qui se rattache au modèle, celle du module. Ce dernier est principalement une unité de mesure notamment utilisée en architecture ou encore pour la construction. Ainsi le modèle dont nous parle Canguilhem dans cet extrait des Etudes d’histoire et de philosophie des sciences est la relation d’une certaine manière qui lie ces deuxdéfinitions que nous venons d’expliciter. Il est lié à la théorie de la représentation que ce soit en esthétique ou dans la théorie de la connaissance. Ou encore comme l’affirme Minsky «pour un observateur B, un objet A’ est un modèle d’un objet A dans la mesure ou B peut utiliser A’ pour répondre à des questions au sujet de A ».
Nous verrons donc dans un premier temps que le système deCanguilhem à propos de la théorie des modèles, est tout d’abord un problème d’ordre définitionnel entre les deux grandes notions : analogie et homologie. Ensuite nous expliquerons en quoi le modèle de l’auteur est une illustration en vue d’une explication bien plus qu’une représentation ou un simple canon. Enfin nous terminerons notre exposé sur l’idée majeur qui justifie une telle théorie des modèles.Il faut d’abord nous rendre compte que la première partie traite de la question importante qui sépare la biologie et la physique. En effet, Canguilhem expliquera qu’il est soit disant plus simple de modéliser des théories biologiques que physiques, alors que des scientifiques, comme Achinstein, montrent le contraire. En effet nous explique l’auteur la modélisation en biologie «peut passerlégitimement pour plus «naturel » qu’ailleurs ».
Dès le début du texte nous pouvons voir que Canguilhem, et Achinstein ne vont pas dans le même sens. En effet, pour l’auteur du texte la méthode des modèles sert à comparer des totalités indécomposables, et en biologie la décomposition est une libération de plus petites parties que la totalité initiale, nous explique l’auteur, et cela nous pouvonstrès bien le comprendre avec l’exemple même de l’homme. Mais pour Achinstein ce n’est qu’une analogie. Pour ce dernier une analogie n’est rien d’autre qu’une comparaison entre objets ou propriétés qui se fondent sur une correspondance alors que le modèle est une représentation à part entière. Mais plus loin nous verrons aussi que l’auteur du texte utilise cette expression de «représentation » pouridentifier ce qu’est le modèle, mais nous l’expliquerons plus tard. Les modèles de Canguilhem, par analogie à Achinstein, sont des «modèles représentationels » et ainsi permettent l’explication, cela nous le constatons dans le troisième paragraphe du texte. L’analogie est un détour pour représenter et expliquer, elle peut être considérée comme une étape de la modélisation, mais elle ne peut...
tracking img