Commentaire du meurtre de l'arabe, camus l'étranger

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2784 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Camus, comme chacun le sait, était un auteur très engagé qui n’hésitait pas à affirmer les positions qui s’imposaient quand l’histoire soulevait une question morale d’importance. D’ailleurs, Jean Paul Sartre définit les raisons de l’influence de Camus sur un public fervent comme étant l’ « admirable conjonction d’une personne, d’une action et d’une œuvre. » Ses œuvres elles aussi s’inspiraientde choix nouveaux qui montraient que Camus était doué d’une force qui résidait dans sa flexibilité. En effet, ce n'est pas une philosophie en bonne et due forme que l'on trouve dans ses livres ; c'est une pensée qui s'articule autour de mots clefs comme  absurde et révolte et qui trouve sa meilleure expression dans le roman, le théâtre et l'essai. Son œuvre se compose essentiellement de deuxcycles, et c'est le premier qui va nous intéresser car c'est effectivement dans le cycle de l’absurde (Caligula, Le Mythe de Sisyphe et Le Malentendu) que nous trouvons l’œuvre que nous allons étudier L’Etranger paru en 1942. Dans cette œuvre se caractérisent deux thèmes principaux : celui de l’absurde, d’abord, qui naît du décalage entre un besoin d’idéal et le monde réel, et celui de la Révolte créepar le spectacle des crimes engendrés par l’humanité. Ce roman est l’histoire d’un homme que des circonstances extérieures vont amener à commettre un crime et qui assiste indifférent à son procès et à sa condamnation à mort. L’extrait que nous allons étudier se situe à la toute fin du premier chapitre car il constitue le récit de ce qui va être le tournant ultime de la vie du narrateur Meursault.Le passage se déroule un dimanche qui devait se révéler être un jour de repos distrayant puisque Meursault a été invité avec Marie, sa petite amie, au cabanon de Masson, par son voisin Raymond. Mais déjà une tension éclate lorsque sur la plage ils rencontrent les Arabes avec lesquels Raymond a des problèmes, s’en suit une rixe. Après tant d’émotions Meursault décide de se promener sur la plagepour se détendre mais avant il oblige Raymond à lui remettre le revolver pour éviter le pire. Lors de cette balade solitaire il se retrouve face à un imprévu qui malheureusement changera le cours de sa vie.

LECTURE

Nous pouvons voir que ce texte se distingue par trois mouvements avec tout d’abord la sensation de Meursault d’être pris dans un guet-apens car il se sent coincé entrel’Arabe et la plage, puis nous pouvons voir qu’il a la sensation que la menace se précise d’autant plus qu’il se retrouve aveuglé et enfin nous pouvons voir que le temps s’arrête pour montrer que Meursault commet l’irréparable. Nous allons nous interroger sur les circonstances précises de ce basculement en étudiant l’importance et le rôle de la nature, ainsi que le comportement de Meursault à traversses attitudes et enfin comment Meursault aborde la réalité.

Nous pouvons remarquer que dès les premières phrases de l’extrait, on retrouve le côté naïf de Meursault car il cherche toujours la facilité ; c'est pourquoi le verbe «  j’ai pensé » semble paradoxal tant le personnage nous donne plus l’impression de subir les choses plutôt que de les prendre en main. En effet, c'est un homme quisemble passif au monde et semble vivre selon le rythme de la nature.

Nous pouvons confirmer cet argument avec la phrase suivante qui commence par la conjonction de coordination « mais » qui démontre à quel point il est maîtrisé même par la nature. Cela démontre chez lui une faiblesse qui l’empêche de lutter, comme s’il ne voulait surtout pas déranger l’ordre des choses. Dès cette deuxièmephrase on peut remarquer que c'est en partie à cause du soleil qu’il semble comme figé sur place, Meursault semble être pris dans un étau entre ce qui constitue des dangers : d’un côté un Arabe hostile et de l’autre un soleil déjà agressif. La plage constitue pour Meursault un élément qui a deux tranchants, un côté positif car il y recherche l’innocence (nudité) et l’oubli (après mort de sa mère...
tracking img