L'OEUVRE
La première édition des Fleurs du mal, EST parue en 1857 chez l'éditeur Poulet-Malassis. Cette oeuvre sera condamnée pour outrage à la morale publique : sur les cent poèmes qu'elle contient, treize seront incriminés dans un procès pour outrage à la morale publique et à la morale religieuse. Le tribunal ne retiendra quel'atteinte à la morale publique et six poèmes (Lesbos, Femmes damnées LXXXI, A celle qui est trop gaie, Les métamorphoses du vampire, Les bijoux, Le léthé) devront être retranchés.

INTRO :
Baudelaire s'est inspiré de plusieurs muses pour écrire certains des poèmes du Fleurs du Mal : la métisse Jeanne Duval (La chevelure, LeSerpent qui Danse), l'actrice Marie Daubrun (l'Irréparable, Le poison) ou la belle Mme Sabatier. Le sonnet « semper eadem » s'adresse à cette dernière, réputée pour sa gaieté et rayonnante joie de vivre. Il est en tête du « cycle Sabatier » et donc revêt une importance particulière .
Le sonnet, inclus dans la section «Spleen et Idéal » des Fleurs du mal, est placé sous le signe du spleen, ce mal de vivre qui ronge Baudelaire et dont il ne peut trouver la cause. Ce sonnet est original car il se fonde sur un dialogue quasi théâtral, jeu de question/réponse qui permet au poète de s’expliquer, dans un mouvement d’humeur d’une grande vivacité.Pour rendre compte de ma lecture, je montrerai d'abord que ce poème est une tentative pour cerner le « spleen » puis je montrerai qu'il constitue une interrogation sur la femme, l'amour, et la relation à l'autre.

Premier axe : LE POEME est d'abord une nouvelle tentative de description du spleen :
A. on voit d'abord que c'estun mal difficile à cerner, à définir
le spleen évoqué dès le premier vers, dans le deuxième hémistiche : « cette tristesse étrange »
D'emblée l'interlocutrice du poète caractérise ce qu'elle appelle « tristesse » comme « étrange », soulignant par là son étonnement, son incrédulité face au mal qui ronge le poète ... [à continuer]

Lire la dissertation complète

Citer cette dissertation

APA

(2010, 04). Commentaire semper eadem baudelaire. Etudier.com. Récupérée 04, 2010, à partir de http://www.etudier.com/dissertations/Commentaire-Semper-Eadem-Baudelaire/32155.html

MLA

"Commentaire semper eadem baudelaire" Etudier.com. 04 2010. 2010. 04 2010 <http://www.etudier.com/dissertations/Commentaire-Semper-Eadem-Baudelaire/32155.html>.

MLA 7

"Commentaire semper eadem baudelaire." Etudier.com. Etudier.com, 04 2010. Web. 04 2010. <http://www.etudier.com/dissertations/Commentaire-Semper-Eadem-Baudelaire/32155.html>.

CHICAGO

"Commentaire semper eadem baudelaire." Etudier.com. 04, 2010. Accédée 04, 2010. http://www.etudier.com/dissertations/Commentaire-Semper-Eadem-Baudelaire/32155.html.