Commentaireeeeee

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (300 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Rédaction :
Le 15/10/1815 à Verdun

Mes cher parents

Six long mois ,se sont écoulés depuis mon départ dans mon atmosphére de joie et d'allégresse .(mal dit)Notre état major nous avait promis une victoire rapide et que nous saurions à la maison avant les fetes de fin d'années (syntaxe) .Cette guére risque de durer pluslongtemps que prévu.
Nous sommes confinés dans les tranchées et nous dormons à même le sol , parfois même dans la boue et le sang de nos camarades tombé sous les coups del'artilleries ennemis .
Nous avons peur et nous oublions même le froid glacial de cette fin d'automne .Les arbres restant pleurent en silence leur fin prochaine . Unpetit rayon de soleil perce de temps en temps le ciel voilé de gros nuages noirs ; il fait sombre et une odeur cadavérique envahi nos narines irrités pas les bombes etnous ramene a la dur réalité de notre sort . Je profite de cette accalmie / de ce moment de répit pour vous écrire ces quelques mots .
Plusieurs de nos camarades sontmorts sous cette pluie d'obus qui s'abattent régulierement sur nous . Développe un peu, insère le discours narratif par exemple.
Je pense à mon petit Nicolas ,quiaura bientot 5 ans et ainsi qu'à vous tous ; Embrasser lui fortement de ma part et dites lui que son pére reviendra bientot . Développe un peu, insère par exemple sarévolte sur la durée de la guerre.
Je pense à la mort sans cesse , en voyant ces corps mutillés , et je suis bien content d'étre encore en vie .
Je vous demande d'etrecourageux et fort .
Je ne peux écrire d'avantage ,(attention lettre de moquet) je vous quitte maman ,papa ,Nicolas .
Je vous embrasse biien fort .

Votre fils Jean
tracking img