Commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (321 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
APOLLINAIRE

ETUDE DE TEXTE
REPRISE

XIII - Bohémiens en Voyage

La tribu prophétique aux prunelles ardentes
Hier s'est mise en route, emportant ses petits
Sur son dos, ou livrant à leursfiers appétits
Le trésor toujours prêt des mamelles pendantes.

Les hommes vont à pied sous leurs armes luisantes
Le long des chariots où les leurs sont blottis,
Promenant sur le ciel des yeuxappesantis
Par le morne regret des chimères absentes.

Du fond de son réduit sablonneux, le grillon,
Les regardant passer, redouble sa chanson;
Cybèle, qui les aime, augmente ses verdures,

Faitcouler le rocher et fleurir le désert
Devant ces voyageurs, pour lesquels est ouvert
L'empire familier des ténèbres futures.

Annonce des axes

Etude
I) Des êtres maudits

Premier quatrain :- Tableau de Bohémiens, forme poétique. Aspect sacré, notamment avec "Tribu prophétique".
- Analogie des femmes avec des animaux, avec "mamelles pendantes" (vers 4) et "emportant ses petits/Sur sondos" (vers 2-3).
- Enjambements qui donnent du dynamisme au poème, comme au vers 2-3 : "emportant ses petits/Sur son dos".
- Métonymie : prunelles ardentes => regard ardent => Caractère sacré.Deuxième quatrain :

- Apparition des armes.
- Construit sur une série d'enjambements.
- Ces gens sont porteurs des valeurs et des difficultés des poètes.
- Opposition Spleen / Idéal (Spleen :exprime la mélancolie, le chaos de âme - terme importé de l'anglais par Baudelaire)

Image négative des bohémiens dans ces deux quatrains.

II) Changement de décor

- Le regard change: le premiertercet rend hommage aux bohémiens.
- Référence à Cybèle => déesse de la Terre et de la fécondité (mythologie) => Référence au sacré.
- Le grillon rend hommage à la marche des Bohémiens. Ce grillonpeut aussi représenter le poète saluant les Bohémiens (lyrisme).
- Les 2 derniers vers sont symboliques: les bohémiens sont en marche vers un ailleurs.

Conclusion

Le poème Bohémiens en...
tracking img