Commercialisation de poisson

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1348 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 février 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

INTRODUCTION

I. JUSTIFICATION DU CHOIX DU PROJET

II. DEMARCHE POUR LA CREATION DE L'ENTREPRISE

III. CONDITIONS NECESSAIRES A LA CREATION DE L'ENTREPRISE

IV. MOYENS À METTRE EN 'UVRE

V. DEMARCHE MARKETING

CONCLUSION


INTRODUCTION

Ce présent projet porte sur la création d'une unité de commercialisation de poissons congelés. En effet le poisson est une ressourcetrès prisée en Côte-d'Ivoire, vu son prix relativement plus bas que celui de la viande. Dans chaque famille même les plus pauvres, de nombreux plats sont préparés avec du poisson. Cependant, nous savons que la Côte-d'Ivoire est un pays de grande consommation de produits halieutiques et plus principalement le poisson. On dénombre aujourd'hui plus de 310 671 tonnes de poissons consommés contreune offre nationale d'environ 71 022 tonnes; soit un déficit de 239 649 tonnes par an en dépit du réseau hydrographique énorme dont dispose le pays.



I. JUSTIFICATION DU CHOIX DU PROJET

Notre choix s'est porté sur la commercialisation de poisson congelé parce que c'est un secteur d'activité rentable dans la mesure ou le poisson est un aliment prisée par l'ensemble de la populationivoirienne.
Il faut noter que la création de notre unité de commercialisation de poissons congelés participera à la mise en "uvre des engagements pris par le gouvernement qui consiste à doter les Ivoiriens des techniques appropriées dans tous les domaines d'activités leur permettant de se faire une place dans ce secteur d'activité de façon à réduire le chômage, la pauvreté en créant leur propreaffaire. Il permettra également aux nombreuses femmes et à nous particulièrement dans ce secteur d'activité d'engranger des revenus substantiels et de consolider le tissu familial en agissant favorablement aux côtés de nos conjoints.

II. DEMARCHE POUR LA CREATION DE L'ENTREPRISE

La création de notre entreprise a nécessité un certain nombre de démarche que nous avons effectué. Tout d'abordnous nous sommes rendues au CEPICI pour avoir la liste des autorisations et agréments nécessaires à la mise en place de notre projet.
Après concertation, nous avons opté pour la création d'une Société A Responsabilité Limitée (SARL)car ce type de société nous semble le plus appropriée vu le nombre d'associé et le montant des apports respectifs.
Ensuite, nous nous sommes rendues au greffe d'Abidjanpour se faire immatriculer au registre de commerce et de crédit mobilier (RCCM) ; puis à la Direction Générale des Impôts (DGI) pour obtenir un numéro contribuable et connaitre notre régime d'imposition. Sachant que nous sommes une SARL au chiffre d'affaire prévisionnel d'environ 5 000 000 FCFA notre régime a été soumis à l'impôt synthétique. Toutes ces démarches effectuées, nous avons pusonger à l'installation de notre entreprise.

III. CONDITIONS NECESSAIRES A LA CREATION DE L'ENTREPRISE

 Condition générale
-Agrément phytosanitaire
-Constitution des statuts
-Autorisation de la mairie de Marcory
-Signature du bail commercial avec le propriétaire du local

 Conditions légales
Notre société est une société à responsabilité limitée (SARL) dont Le capital minimum exigé estde 1.000.000 FCFA reparti en parts égales entre les différents actionnaires. Ces fonds ont fait l'objet d'un dépôt immédiat en banque, contre récépissé, dans un compte ouvert au nom de notre société en formation à l'étude d'un notaire.
Les parts sociales sont entièrement libérées à la constitution et les fonds ainsi déposés sont disponibles jusqu'au jour de l'immatriculation de la société auregistre de commerce et du crédit mobilier. A partir de ce moment, les fonds sont mis à la disposition de notre gérant ainsi nommé après consultation en assemblée générale.

IV. MOYENS MIS EN 'UVRE
 Les ressources financières
Elles regroupent tous les fonds nécessaires pour le financement dudit projet. Il s'agit des fonds propres d'un montant de 1.000.000 FCFA d'un emprunt auprès d'une MICRO...
tracking img