Comparaison l'horloge de baudelaire et l'horloge de mylène farmer

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1267 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
L’horloge de Charles Baudelaire se trouve à la section « Spleen et Idéal » dans le recueil Les fleurs du Mal. Charles Baudelaire, poète romantique, exprime dans cette section le monde tel qu’il le perçoit. Ce poème-là, parle du temps qui s’écoule ; thème commun du romantisme. Baudelaire pense que le temps est un poids. Il pense aussi que c’est lui qui impulse la vie et qui la menace. C’est danscette direction que l’artiste Mylène Farmer a mise en chanson ce poème. Mais comment a-t-elle pu donner vie au temps dans son interprétation autant que l’a pu le faire Baudelaire? Nous verrons dans un premier lieu que le temps, thème principal, structure le poème et la chanson. Dans un second lieu nous verrons que l’artiste comme le poète joue sur les différentes facettes du temps. Enfin dans undernier lieu nous verrons que le temps a fait de l’Homme son esclave.



Tout d’abord, nous pouvons voir que le temps est le thème principal car il est mentionné sous plusieurs formes dans le poème « horloge », « clepsydre », ou encore par une personnification « dont le doigt nous menace ». Le poète va même à personnifier le temps, en lui mettant une majuscule « Temps » ; majuscule souventutilisée pour une personne. Mais le poète ne contente pas de le mentionner, le temps structure le poème. En effet la versification du poème montre qu’il est composé de six quatrains donc de 24 vers comme les 24 heures dans le temps. Ensuite les rimes alternées représentent le tic tac incessant d’une horloge. Dans le poème nous remarquons une évolution de l’Homme dans le temps car le poème se finitpar un adjectif qui représente le temps qui a passé dans la vie d’un Homme « vieux lâche ». Le poème montre par cette évolution « A chaque homme accordé pour toute sa saison. » qu’il pourrait être lu, relu sans s’arrêter comme une boucle qui ne s’arrête jamais donc bien représentatif du temps.
Dans la chanson aussi, l’horloge joue un rôle important. En effet elle va commencer par la fameusehorloge qui va battre le rythme et donner naissance à la chanson. Les percussions vont par la suite remplacer l’horloge. Elles vont ensuite garder le même rythme en boucle ce qui va donner un effet répétitif, bouclé, qui ne s’arrête jamais comme le temps. A la fin de la chanson, l’horloge réapparaît identique à celle du début. Cela voudrait dire que nous pourrions écouter, comme nous pourrions lire lepoème, à l’infini.


De plus le poète, qui a déjà bien vécu, montre sous son point de vue que le temps est le seul maitre de notre vie. Il a un poids aussi important que Dieu « Horloge ! Dieu sinistre, effrayant, impassible». Sa puissance est montrée aussi par l’impératif « Souviens-toi ! », répété plusieurs fois dans le texte. Cet impératif qui permet de donner un ordre montre que nous nepouvons pas y échapper que nous sommes obligés de nous souvenir. Dans la chanson, Mylène Farmer décide de garder cet ordre pour son refrain, pour que nous n’oubliions pas de se souvenir. Elle décide aussi de prendre une personne dont la voix est rauque et menaçante pour le dire ce qui nous frappe davantage. Il a aussi un rôle important dans la chanson car il encadre celle-ci. Donc tout comme nouselle ne peut s’échapper du temps. Le temps qui est représenté par une allégorie de l’horloge, occupe un peu plus d’une minute de la chanson.
Le temps est aussi source de savoir, car il peut parler plusieurs langues « Remember! Souviens-toi! Prodigue! Esto memor! ». Ensuite le poème qui représente le discours du temps, donne déjà à l’homme son avenir, ce qui va se passer. Nous pouvons en effetpenser que c’est de l’avenir que nous parle le temps car celui-ci parle au futur « Tantôt sonnera l'heure où le divin Hasard ». Dans la chanson son savoir est établi sur le refrain où « souviens-toi » est chanté en plusieurs langues.
Le temps est maitre du savoir et est arrogant pour ce qui est de le dire. Dans la chanson une petite-fille dont la voix simplet et insouciante dit « mon gosier parle...
tracking img