Comportement Conso Don

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5029 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
Table des matières



I. Thématique retenue 3
II. Questions spécifiques de recherche 4
a) «Le consommateur est-il conscient que l’obsolescence pourrait avoir été programmée et que celle-ci existe sous différentes formes? » 4
b) « Le niveau d’éducation a-t-il un impact sur l’acceptation de l’obsolescence programmée ? » 6
c) « Le consommateur est-il conscient que l’entreprise est soumise àcertaines contraintes et à certains impératifs? ». 7
d) « Existerait-il un point neutre entre durée de vie du produit et les autres aspects recherchés dans le produit, en dessous duquel toutes combinaisons rendraient le consommateur insatisfait? » 8
III. Méthodologie 10
IV. Réflexions critiques 12
V. Bibliographie 14
VI. Annexe 1 : le questionnaire quantitatif 17
a) Rappel des questions de rechercheet hypothèses : 17
b) Questionnaire 18
VII. Annexe 2 : la matrice hypothèses/ questions 22








I. Thématique retenue


La thématique que nous avons décidé d’aborder dans ce travail est « l’étude des décisions inter-temporelles des clients ».
Nous entendons plus précisément par ce sujet, l’impact de la durée de vie d’un produit sur le comportement de l’acheteur car, en plus d’être un thèmed’actualité, le temps est également une composante importante dans son processus d’achat.
Dans le cadre de ce travail, nous parlerons spécifiquement de l’obsolescence programmée qui vise les produits dont la durée de vie est sciemment limitée dans un but de profit et ce, au détriment du consommateur (Actualités du Droit Belge en ligne, 2014).

Dans le courant du 20e siècle, la recherche de profit aconduit les entreprises à une double perception de la durée de vie du produit. Elles la voyaient, d’une part, comme un élément de qualité technique qui apporte une satisfaction au consommateur, et d’autre part, comme un frein au renouvellement des produits et comme un facteur de ralentissement des ventes, en situation de plein équipement (Séré De Lanauze et Siadou-Martin, 2014, p.2). Dès lors,l’obsolescence programmée avait, à l’origine, pour but d’améliorer la croissance économique des sociétés, en réduisant la durée de vie du produit et en forçant ainsi les consommateurs à acheter davantage. On se souviendra ainsi du Cartel Phoebus en Suisse qui avait sciemment diminué la durée de vie des ampoules à incandescence, devenant ainsi les premiers à tenter l’obsolescence programmée.

Mais sià l’époque les ressources semblaient inépuisables, cette obsolescence est actuellement le sujet d’un grand débat au cœur de notre société de consommation et a des impacts sociaux, économiques et environnementaux importants (Fuchs, 2012, p.6). L’obsolescence programmée est souvent dénoncée car elle pousse le consommateur vers un comportement ultra-consumériste, ce qui entraîne la création dequantités importantes de déchets qui sont peu ou pas recyclées, ainsi qu’une surexploitation et un gaspillage des ressources naturelles. De plus, cette obsolescence a un impact direct sur le pouvoir d’achat des ménages et certains deviennent hostiles à des produits qui ne viseraient qu’à renforcer la profitabilité des entreprises au détriment des consommateurs.


Toutefois, cette obsolescence peutêtre justifiée, dans une certaine mesure, par les entreprises par un souci de rentabilité et de garder leur compétitivité, mais aussi par la nécessité de répondre aux besoins des consommateurs et de rester dans la course à l’innovation technologique. En effet, le renouvellement des gammes de produits peut entraîner des effets bénéfiques non négligeables, comme par exemple, une diminution de laconsommation énergétique.

Au niveau européen, le législateur protège les consommateurs contre les pratiques commerciales déloyales des entreprises, qu’il s’agisse de pratiques commerciales trompeuses ou agressives (Commission Européenne, 2014). Le mardi 14 octobre 2014, l’Assemblée nationale française avait décidé, dans le cadre du projet de loi sur la transition énergétique, de considérer...
tracking img