Comptable

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1189 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA GESTION DES STOCKS

A. Le STOCK DE SECURITE

A quoi correspond le stock de sécurité, ou stock critique, ou stock d'alerte ?

* Pour une marchandise, si la quantité en stock descend en dessous de ce seuil, une commande devra être passée auprès du fournisseur. Le logiciel peut signaler le besoin de réapprovisionnement ou créer directement une commande au fournisseur.
* Le niveaude ce stock doit normalement permettre d'assurer la poursuite de l'activité sans tomber en rupture de stock :
* Le stock de sécurité doit donc correspondre à la quantité de produit nécessaire pendant le délai de livraison du fournisseur.
* Cette quantité dépend donc du délai de réapprovisionnement et de la consommation prévisionnelle pendant ce temps.
* Il faut prévoir une augmentationpossible de la consommation, ou un retard dans la livraison.
* Si le produit est fondamental pour l'activité de l'entreprise (ex : Matière première, ou produit phare d'un commerce) il faudra augmenter l'importance de ce stock pour éviter toute rupture...
* Par contre, si l'article est peu important, parce qu'il peut être remplacé par un autre, ou qu'il représente un Chiffre d'Affairestrès marginal, on pourra accepter des situations de rupture de stock plus fréquente ; on réduira alors l'importance de ce stock de sécurité, voire ne pas en avoir du tout...

Exemple : Nous vendons sur les marchés de pommes de terre, des oignons, et des bouquets de laurier
Ventes annuelles :
P. de Terre : 120 tonnes (120 000 Kg)
Oignons : 9 000 Kg
Laurier : 6 000 bouquets

Délai delivraison :
Fournisseur de Pommes de Terre : 4 semaines
Fournisseur d'oignons et persil : 1 semaine

Pour les oignons, nous ne voulons pas risquer de tomber en rupture, par précaution, il faudra pouvoir continuer à vendre même en cas de retard de livraison d'une semaine.
Pour les pommes de terre, on prendra aussi une marge supplémentaire d'1 semaine, et on prévoira également une augmentationpossible de nos ventes de 10 %
Pour le laurier, une rupture de stock ne nous empêchera pas d'être présents sur les marchés, on ne prévoira donc pas de marge supplémentaire, d'autant plus que ces bouquets sont souvent offerts pour les bons clients...

ARTICLE | Consommation annuelle | Consommation hebdo. | Délai de livraison FRS | Durée du stock de sécurité | Qté consommée pendant cette période |Stock de sécurité |
Laurier | | | | | | |
Oignons | | | | | | |
Pommes de terre | | | | | | |

B. COÛT DE STOCKAGE et COUT DE PASSATION DES COMMANDES

Choix économique pour limiter le coût global :
Est-ce qu'il vaut mieux acheter une seule fois en grande quantité, ou passer plusieurs petites commandes ?

1°/ Coût de possession du stock (// coût de "stockage" :Si on achète en grosses quantités, il faut stocker plus de produits, donc :
* avoir une plus grande surface de stockage (à construire ou à louer, à entretenir, assurer) qui entraîne des frais divers de gardiennage, de chauffage, une valeur de stock plus élevée à assurer, etc...
* Le stock correspond à des articles qui ont été achetés (et payés...) et qui n'ont pas encore étés utilisés ouvendus, ... c'est donc de l'argent "qui dort" alors qu'il aurait pu être placé ou servir à combler un découvert bancaire qui nous coûte des intérêts.
* On a plus de risques d'avoir des produits invendables (démodés, périmés, ...)

Ce coût est (presque) proportionnel à la quantité en stock (stock maxi ou stock moyen)

2°/ Coût de passation des commandes : Si on préfère passer de nombreusespetites commandes, cela entraîne d'autres frais...
* frais de personnel du service achat, du service réception, du service comptable (il est plus rapide de contrôler une grosse livraison ou une facture que plusieurs petites, ...)
* frais d'affranchissement et de téléphone,...
* frais forfaitaires de livraison, ...

Ce coût est (presque) proportionnel au nombre de commandes passées...
tracking img